OL : Clash avec Marcelo, Maxwel Cornet crache ses vérités

Dans une sortie sur les réseaux sociaux, Maxwel Cornet est revenu sur son altercation présumée avec Marcelo Guedes. Les deux hommes se seraient accrochés dimanche après la débâcle de l’Olympique Lyonnais contre l’Angers SCO (3-0).

Angers – OL : Maxwel Cornet rétablit la vérité sur Marcelo

Accroché par le Stade Brestois lors de la 1re journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a reçu une gifle sur la pelouse de l’Angers SCO lors de sa dernière sortie (3-0). Les hommes de Peter Bosz ont notamment terminé la rencontre à 10 suite à l’expulsion de Maxwel Cornet. Selon certaines sources, l’Ivoirien se serait accroché avec son coéquipier Marcelo Guedes après la rencontre. Le Brésilien a d’ailleurs été sanctionné par Jean-Michel Aulas pour son attitude suite à cette supposée altercation. En story sur son compte Instagram, le numéro 27 de l’OL est revenu sur cet épisode. Il nie notamment tout accrochage avec le défenseur central auriverde.

Dans sa sortie, il reconnaît sa responsabilité suite au carton rouge reçu face au SCO. Il en appelle au soutien des supporters au moment où l’Olympique Lyonnais est au plus bas en ce début de saison. « Le seul problème de comportement qu’il y a eu à Angers est mon carton rouge, dont je ne suis pas fier. Il n’y a eu ni bagarre ni insulte entre nous, je vous le confirme […] C’est quand l’équipe est moins bien que nous devons sentir que vous êtes là pour nous, comme vous l’avez toujours été », a expliqué Maxwel Cornet sur le réseau social.

Un avenir loin de Lyon pour Cornet ?

...

Maxwel Cornet prend la défense de Marcelo Guedes

Cette polémique surgit alors que les rumeurs sur l’avenir de Maxwel Cornet se multiplient. L’arrière gauche de l’Olympique Lyonnais est en effet annoncé sur le départ. Des intérêts des Anglais de Burnley et des Allemands du Hertha Berlin sont notamment évoqués. Reste maintenant à savoir lequel de ces prétendants répondra aux attentes de Lyon. Le club rhodanien vient de recruter l’Italien Emerson Palmieri pour préparer le départ de Cornet.