OL Mercato : Aulas frappe deux gros coups, Benzema impressionné

Karim Benzema sous le maillot de l'équipe de France. Publié par Timothée Jean le 06 septembre 2021 à 23:30

Dans une longue interview accordée au journal Le Progrès, Karim Benzema s’est exprimé sur le mercato estival de l’Olympique Lyonnais. L’attaquant du Real Madrid s’est dit montré admiratif du recrutement de son ancien club.

OL Mercato : Benzema s’enflamme pour le recrutement lyonnais

L’Olympique Lyonnais a réalisé un mercato estival très intéressant. Le club présidé par Jean-Michel Aulas a en effet frappé deux gros coups sur le marché des transferts. L'international suisse Xherdan Shaqiri s'est engagé jusqu'en 2024 avec l’OL. Les dirigeants lyonnais ont déboursé environ onze millions d'euros (bonus compris) pour recruter l'ancien joueur de Liverpool. Jérôme Boateng, non retenu par le Bayern Munich à l'issue de son contrat, a également posé ses valises à Lyon.

Deux recrues expérimentées qui font plaisir aux supporters lyonnais. Et ce n’est pas Karim Benzema qui dira le contraire. L’attaquant du Real Madrid s’est totalement enflammé pour le recrutement de son club formateur. « L’OL a recruté Boateng et Shaqiri qui sont expérimentés, qui ont l’habitude de la Ligue des champions, ils l’ont gagné. Ils ont le vécu, c’est bien pour Lyon », a confié l’attaquant français.

Les éloges de Benzema envers Juninho

Poursuivant, Karim Benzema n’a pas tari d’éloges sur la stratégie du directeur sportif de l’Olympique Lyonnais, Juninho, qui ne manque pas d’ambitions. « Après, Juninho, veut un beau football, comme il l’a connu avec l’OL, un jeu rapide, tourné vers l’avant. Avec ces joueurs, le club peut monter en puissance. Ils ont enrôlé un bon entraîneur aussi. Ça va le faire », a assuré KB9.

Sous contrat jusqu’en juin 2023 avec le Real Madrid, Karim Benzema reste toujours attaché à l’OL. Il demeure un fervent supporter de son ancien club. « Quand je peux regarder les matchs, je le fais. Avec le regard d’un peu de tout, du supporter, de l’ex-joueur, du jeune du centre. Et à la fin, j’ai plus le regard du supporter, du bon supporter », a-t-il ajouté.





Afficher les commentaires