PSG Mercato : La raison ahurissante du non-transfert de Kurzawa à l'OL

PSG : Les raisons du transfert avorté de Kurzawa à l'OL.  Publié par Thomas le 09 septembre 2021 à 16:12

Véritable point noir du mercato parisien cet été, le transfert avorté de Layvin Kurzawa à l’OL a mis à mal l’opération dégraissage entrepris par le club Rouge et Bleu. Un temps annoncé du côté de Galatasaray, le défenseur gauche du PSG était tout proche de rejoindre finalement l’Olympique Lyonnais, qui cherchait désespérément à renforcer sa défense. Si le dossier s’est brutalement arrêté, les raisons de cet échec sont tout bonnement sidérantes.

PSG Mercato : Ce qu’il s’est passé entre Peter Bosz et Kurzawa

Sous contrat jusqu’en 2024 à Paris, le défenseur de 29 ans était cet été poussé vers la sortie par ses dirigeants. Placé dans la liste des indésirables, le Français voyait son temps de jeu considérablement diminuer après le retour de blessure de l’Espagnol Juan Bernat. Très proche de l’Olympique Lyonnais le mois dernier, Kurzawa s’est finalement fait recaler par l’écurie Rhodanienne, préférant enrôler l’Italien Emerson Palmieri de Chelsea. Si dans la presse, cet échec était justifié par un désaccord salarial entre les deux parties, le journal France Football révèle ce jour des raisons bien plus stupéfiantes.

Selon le média de référence, le transfert de Layvin Kurzawa à l’OL a capoté à cause d’une conversation téléphonique très tumultueuse entre le joueur et l’entraîneur Peter Bosz. Le directeur sportif lyonnais Juninho, avait dans un premier temps pris contact avec le défenseur, après que le PSG l’ait mis en vente. Le Brésilien avait par la suite mis en relation l’ancien coach de l’Ajax avec Kurzawa pour convenir des premières modalités de transfert.

Seulement, cet appel ne se serait pas bien passé du tout. Le joueur de 29 ans aurait demandé au tacticien néerlandais de patienter dix jours pour lui donner une réponse, une exigence qui n’a pas manqué d’énerver Peter Bosz. Ce dernier aurait immédiatement rembarré le joueur pour privilégier des acteurs pleinement engagés dans le projet. Une véritable mésaventure pour le PSG et Mauricio Pochettino, qui doit désormais envisager la saison 2021-2022 avec 3 défenseurs gauches (Layvin Kurzawa, Bernat et la récente recrue Nuno Mendes).





Afficher les commentaires