OGC Nice : Un protégé de Galtier se fait allumer après Nantes !

Christophe Galtier, entraîneur de l'OGC Nice. Publié par JEAN-LUC D le 13 septembre 2021 à 23:45

L’OGC Nice a réalisé une belle opération en allant s’imposer à la Beaujoire 2-0 dimanche face au FC Nantes. Au-delà du résultat de la rencontre, c’est le geste de l’un des protégés de Christophe Galtier qui a enflammé les réseaux sociaux.

Gouiri recadré pour sa célébration « stupide » face à Nantes

Malgré une belle domination d’une équipe beaucoup plus entreprenante du FC Nantes, l’OGC Nice a réussi le hold-up parfait en s’imposant au coup de sifflet final de l’arbitre de la rencontre, dimanche à la Beaujoire. Auteur du deuxième but des Aiglons, qui anéanti tout espoir de match nul pour les Canaris, Amine Gouiri s’est attiré la colère des supporters nantais et de plusieurs observateurs après une célébration jugée provocante.

Le scénario de la rencontre et les antécédents de l’OGC Nice, sévèrement sanctionné par la Ligue de Football Professionnel (LFP) après les incidents survenus face à l’Olympique de Marseille avant la trêve internationale, n’ont fait que justifier les foudres du FCN. D’ailleurs, le journaliste nantais Emmanuel Merceron n’y est pas allé du dos de la cuillère pour remettre à sa place l’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais après son comportement stupide.

« J’adore Gouiri, mais venir chambrer La Tribune adverse 2 matchs après l’OM faut être un sacré débile », écrit-il sur son compte Twitter. La célébration d’Amine Gouiri juste devant les supporters nantais a des airs de provocation et cela n’a pas plu.

Galtier avait prédit le scénario du match

En conférence de presse d’après-match, Christophe Galtier est revenu sur la prestation des hommes de son homologue Antoine Kombouaré. L'entraîneur de l’OGC Nice a avoué publiquement qu'il avait senti que son équipe pouvait faire la différence dans le dernier quart d'heure contre le FC Nantes.

« J’ai eu du mal à reconnaître mes troupes. On a manqué de tout dans cette première période, de rythme, d'intensité, de jeu vers l'avant, d'effort dans la récupération. On a essuyé une très grosse tempête et on est passés à travers les gouttes. On a eu de la réussite », a déclaré l’ancien coach du LOSC. Puis d’ajouter : « je n'ai pas été surpris par Nantes, je les avais vus très bons contre Lyon.

Beaucoup de situations pour eux, quelques maladresses de leur part, pas assez de réussite et un bon gardien chez nous. Mais quand vous voyez que l'adversaire a autant d'occasions manquées, vous savez que vous avez des chances de marquer dans le dernier quart d'heure, quand ça commence à s'étirer un peu. »





Afficher les commentaires