PSG Mercato : Le Barça livre une vérité implacable sur Messi

Lionel Messi a quitté le Barça pour s’engager librement en faveur du PSG. Publié par Timothée Jean le 17 septembre 2021 à 20:20

L’information a choqué toute la planète foot durant le mercato estival. Lionel Messi a quitté le Barça pour s’engager librement en faveur du PSG. Un peu plus d’un mois après ce changement surprenant, le club catalan est revenu sur cette affaire.

Mercato PSG : Tebas accuse le Barça dans le dossier Messi

Bien qu’ayant un accord de principe avec le joueur de 34 ans, le FC Barcelone n’est finalement pas parvenu à valider la prolongation de Lionel Messi. Le septuple Ballon d’Or a donc dû quitter son club de coeur afin de rejoindre le Paris Saint-Germain pour deux ans, soit jusqu’en juin 2023, avec une troisième saison supplémentaire en option. Alors que l’aspect économique a été mis en avant par les dirigeants barcelonais pour justifier le départ de la Pulga, Javier Tebas assure que les raisons sont bien différentes.

« Si le départ de Messi aurait pu être évité ? Oui. Comment ? J'en ai discuté avec Laporta personnellement, au téléphone, et avec son conseil d'administration. Ils ont cherché des solutions, si la raison était économique », confiait récemment le président de la Ligue Espagnole de Football dans une interview accordée au quotidien Sport. « Ce n'était pas une décision économique. J'en suis sûr. Si Laporta a serré la main de Messi, c'est parce que pendant un mois, il avait accepté l'offre de CVC », a poursuivi l’avocat de 59 ans avant d’ajouter : « il était favorable depuis plus d'un mois. C'est pourquoi il a dit que les choses allaient bien. Il m'a même appelé deux fois pour accélérer l'accord sur le CVC parce que Messi devenait nerveux. » Bien évidemment, cette version des faits de Javier Tebas n’est pas partagée du côté du FC Barcelone.

Le Barça ne pouvait rien faire pour retenir Messi

Après Joan Laporta, c’est désormais son vice-président qui est monté au créneau pour défendre le club dans le dossier Lionel Messi. Présent sur le plateau de La Cadena COPE, Eduard Romeu, chargé des finances des Blaugranas, a tenu à faire toute la lumière sur cette affaire tout en répondant à Javier Tebas.

« En fin de compte, M. Tebas a fait le travail pour nous dans l'affaire Messi. Nous avions un problème appelé Fair Play en raison d'une situation héritée, mais si nous signions un document, nous pouvions faire une interprétation différente », explique d’entrée de jeu le dirigeant barcelonais.

Poursuivant, le collaborateur de Joan Laporta assure que « finalement, cela n'a pas été possible parce que c'était quelque chose qui ne pouvait pas être signé parce que cela compromettait la solvabilité du club et c'était une hypothèque de 50 ans pour un prix exorbitant. » Si le Barça acceptait d’accompagner Tebas dans son projet CVC, ce fonds allait investir « 2 milliards d'euros et les transformer en 22 milliards d'euros. » Un scénario insoutenable « pour un club comme Barcelone, cela signifie un coût financier de plus de 13% et nous avons la possibilité de nous financer pour moins de 2%. »

Eduard Romeu assure notamment que ce deal « nous aurait ruinés. Nous aurions aimé que Messi continue, mais nous ne pouvions pas l'accepter dans ces conditions. » Financièrement, le club espagnol ne pouvait donc pas assumer la prolongation de Lionel Messi.





Afficher les commentaires