OM-PSG : De lourdes sanctions pour Marseille après le nul ?

Des incidents ont émaillé la rencontre OM-PSG. Publié par Timothée Jean le 25 octobre 2021 à 11:15

Les incidents survenus lors du choc OM-PSG (0-0) dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1 risquent de coûter cher aux Marseillais. Des sanctions plus sévères sont attendues contre les supporters phocéens.

OM-PSG : Un choc sous haute tension, des sanctions attendues

Cela fait plus de dix ans que le Paris Saint-Germain n’a pas perdu au Stade Vélodrome. Pourtant, l’Olympique de Marseille était proche de terrasser l’ogre parisien ce dimanche en clôture de la 11e journée de Ligue 1. Les Marseillais, en supériorité numérique suite à l’exclusion du défenseur parisien Achraf Hakimi (57e), ont tout tenté pour battre le leader du championnat, sans succès. Les deux rivaux se quittent sur un score nul et vierge (0-0).

Toutefois, de violents incidents ont entaché le bon déroulement de ce spectacle. Déjà en première période, ce choc au Vélodrome a brièvement été interrompu à cause des projectiles lancés en direction de Neymar, qui s’apprêtait à tirer un corner. De nombreux fumigènes ont également été allumés dans l’enceinte du stade, tandis que de violents incidents ont éclaté devant le Vélodrome. « Des centaines de personnes ont essayé de rentrer » dans l’enceinte malgré les portes fermées, a confirmé la préfecture de police. Ces incidents risquent d'engendrer de lourdes conséquences sportives contre Marseille. Le point du match nul pourrait notamment être retiré à l’ OM par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), tant cette rencontre a été émaillée par des débordements.

Dimitri Payet désabusé par ces violences

Présent en zone mixte, Dimitri Payet s’est exprimé sur le sujet. Le capitaine marseillais s’est dit « désabusé » par l’attitude de certains supporters et réclame de « vraies sanctions. Je suis désabusé, je ne comprends pas, on se sait observés, il faut des vraies sanctions, on ne peut plus attendre que quelqu’un soit blessé », a-t-il déclaré face aux médias. Pour rappel, l’OM a déjà été sanctionné à deux reprises cette saison par la commission disciplinaire de la LFP pour des incidents survenus à Nice, puis à Angers. Depuis ces débordements, l’Olympique de Marseille est sous la menace d’un retrait d’un point au classement en cas de récidive.





Afficher les commentaires