OM Mercato : Luan Péres lâche ses vérités sur son arrivée

Luan Péres a lâché quelques confidences sur son arrivée à l’ Olympique de Marseille. Publié par Timothée Jean le 17 novembre 2021 à 08:05

Dans une longue interview accordée à L’Équipe, Luan Péres a lâché quelques confidences sur son arrivée à l’ Olympique de Marseille.

OM Mercato : Luan Péres confirme un intérêt du Spatak

Cet été, l’Olympique de Marseille s’est considérablement renforcé en défense. Outre le transfert définitif de Leonardo Balerdi et le prêt sans option d’achat de William Saliba, le club marseillais est parvenu à mettre la main sur Luan Péres contre un chèque de 4,5 millions d’euros. Le défenseur brésilien a rejoint l’OM en provenance de Santos FC et n’a pas perdu de temps de pour s’imposer dans l’effectif marseillais avec 13 rencontres disputées en Ligue 1 cette saison.

Mais Luan Perés aurait pu prendre une autre destination. Le Spatak Moscou souhaite le recruter. Sauf que le joueur de 27 ans était peu enclin à rejoindre le club russe. Alors lorsque l’offre de l’Olympique de Marseille est arrivée, il était hors de question pour lui de tergiverser. « Quand mon agent m'a parlé d'un intérêt de l'OM, je n'ai pas trop hésité. Je n'ai même pas voulu savoir ce que proposait le Spartak », a-t-il confié.

Sampaoli décisif dans le choix de Luan Péres

Luan Péres s’est ainsi engagé en faveur de l’ OM jusqu’en juin 2025. À l’Olympique de Marseille, Luan Péres a retrouvé Jorge Sampaoli qui l’avait déjà fait venir à Santos deux ans en arrière. Les deux hommes se connaissent bien. C’est donc tout naturellement que travailler avec le coach marseillais était un gros plus pour le défenseur brésilien. « Quand Sampaoli m'a téléphoné, il m'a donné confiance, m'a parlé du club, des ambitions et j'ai foncé », a-t-il ajouté.

Rappelons que le défenseur brésilien reste sur une expérience européenne inachevée après un passage mitigé au FC Bruges en Belgique. Cet été, le défenseur brésilien a décidé de rejoindre l’OM afin de relancer son aventure sur le continent.






Afficher les commentaires