OL Mercato : Bétis, un géant italien fonce sur Nabil Fékir

Nabil Fékir courtisé par le Milan AC Publié par Ange A. le 08 mai 2022 à 08:23

OL Mercato : Ancien capitaine de l’Olympique Lyonnais, Nabil Fékir pourrait quitter le Bétis pour un cador du championnat italien.

OL Mercato : Vers la fin de l’aventure espagnole pour Nabil Fékir ?

Arrivé au Bétis Séville en 2019, Nabil Fékir pourrait quitter le club andalou cet été. Le milieu offensif partirait alors sur une bonne note. Le joueur formé à l’Olympique Lyonnais vient de soulever la Copa del Rey avec les Verdiblancos, actuels 5es de Liga. Le milieu tricolore est l’un des Sévillans les plus décisifs cette saison avec ses 10 buts et 10 passes décisives. Ces performances ne laisseraient pas un cador de Serie A indifférent selon Calciomercato. Le média italien révèle un intérêt de l’AC Milan pour l’ancien capitaine de l’OL. Avec l’arrivée de nouveaux investisseurs, le club italien s’apprête à vivre un été particulièrement agité.

Des chances du Milan dans le dossier Fékir

Prolongé en janvier, Nabil Fékir est sous contrat avec le Bétis jusqu’en 2026. Sa valeur marchande est estimée à 35 millions d’euros sur Transfermarkt. La source croit savoir que les dirigeants rossoneri pourraient inclure un joueur pour recruter l’ancien Lyonnais. Dans le dur à Milan, Samu Castillejo (5 matchs cette saison) devrait être inclus dans le deal. Ceci afin de réduire la facture pour le club lombard. Reste maintenant à savoir si le Bétis Séville sera emballé par cet échange en récupérant l’ailier espagnol. Le club andalou avait déboursé près de 20 millions d’euros pour boucler le transfert Fékir en provenance de Lyon.

Dauphin de l’Inter Milan avant de défier l’Hellas Verone ce dimanche, l’AC Milan a déjà assuré sa qualification en Ligue des champions la saison prochaine. Un argument de taille qui pourrait séduire Nabil Fékir. Les Verdiblancos ont fait une croix sur la C1 suite à leur défaite contre le FC Barcelone (1-2) ce samedi. Une rencontre durant laquelle l’ancien Gone a été passeur sur l’égalisation de Marc Bartra.






Afficher les commentaires