OM Mercato : Boubacar Kamara s’en va, le vrai fautif est connu !

OM Mercato : Ciblé par Aston Villa, Boubacar Kamara s’apprête à quitter gratuitement Marseille. Publié par Timothée Jean le 13 mai 2022 à 15:10

OM Mercato : Ciblé par Aston Villa, Boubacar Kamara s’apprête à quitter gratuitement Marseille. Les responsables de cet échec sont connus.

OM Mercato : Boubacar Kamara va partir

Alors que le mercato estival approche à grands pas, l’Olympique de Marseille travaille déjà en coulisse pour faire venir de nouveaux renforts. Mais avant de boucler de futures recrues, l’ OM devra renflouer ses caisses qui sont dans le rouge. Surveillée de très près par la DNCG, la direction marseillaise devra réaliser quelques ventes dès cet été. Et si plusieurs éléments peuvent permettre au club phocéen de revigorer ses fonds, les Olympiens retiennent leur souffle dans le dossier Boubacar Kamara.

Le milieu de terrain polyvalent arrive en fin de contrat en juin prochain et refuse jusqu’ici de signer un nouveau bail avec son club formateur. Le Minot de 22 ans aimerait rejoindre un club plus huppé la saison prochaine. Aston Villa, Newcastle United ou encore l’Atletico Madrid s’activent pour l’accueillir.

Boubacar Kamara, la faute est rejetée sur sa direction

Alors que la direction de l’ OM tente toujours convaincre Kamara de rester, le joueur ne l’entend pas de cette oreille. Ce dernier se montre déterminé à partir et sa décision semble irrévocable. Le milieu de terrain s’apprête ainsi à quitter Marseille sans la moindre indemnité de transfert. Une faute monumentale que Éric Di Meco impute à la direction de l’OM, notamment au président Pablo Longoria qui aurait dû régler cette question depuis longtemps. « Pour Boubacar Kamara, les responsables ce sont les dirigeants. Mais il y a un truc qu’on ne peut pas lui enlever, c’est qu’il ne calcule pas par rapport à une éventuelle blessure », a-t-il déclaré au micro de BFM marseille.

En fin de contrat en juin prochain, Boubacar Kamara sera libre de signer où il veut cet été. Il semble avoir une préférence pour la Premier League, où plusieurs clubs britanniques se bousculent pour l’attirer.






Afficher les commentaires