FC Nantes Mercato : Bordeaux convoite un attaquant des Canaris !

Kalifa Coulibaly (N°7) du FC Nantes est visé par Bordeaux. Publié par ALEXIS le 09 juin 2022 à 10:59

FC Nantes Mercato : Un attaquant en fin de contrat au FCN plaît à Bordeaux. Deux obstacles se dressent déjà devant les Girondins, dans ce dossier.

FC Nantes Mercato : Bordeaux s’intéresse à Kalifa Coulibaly

Qualifié pour la Ligue Europa la saison prochaine, le FC Nantes prépare un important mercato, afin de faire une bonne campagne européenne. Mais ce sera sans Kalifa Coulibaly, qui est en fin de contrat le 30 juin. Ne rentrant pas dans les plans d’Antoine Kombouaré, avec seulement 9 titularisations la saison dernière, l’attaquant du FCN va quitter librement le club de la Cité des Ducs dans quelques jours.

Une opportunité que Bordeaux, relégué en Ligue 2, a décidé de saisir. D’après les informations de 20 Minutes, les Girondins sont intéressés par les services de l’international malien (26 sélections, 5 buts) pour se renforcer offensivement, car Hwang Ui-jo, Alberth Elis ou encore M'Baye Niang sont sur le départ. À la recherche de moyens financiers pour la saison prochaine, la direction du FCGB devrait transférer ces trois attaquants en cas d’offres intéressantes lors du mercato estival.

FC Nantes Mercato : Deux gros obstacles dans le dossier Koulibaly

Cependant, la piste menant vers Kalifa Coulibaly s’annonce compliquée pour deux raisons principales. Premièrement, ce dernier pourrait être désintéressé par une offre en provenance d’un club de Ligue 2, surtout qu’il devrait avoir des propositions en Ligue 1, grâce à son statut de joueur libre. Deuxièmement, l’avant centre du FC Nantes a un important salaire que Bordeaux ne peut pas lui assurer, même s’il accepte de les rejoindre. Selon L’Équipe, il émarge à 130 000 euros bruts par mois. Pour rappel, les Bordelais passent devant la Commission de contrôle des clubs professionnels de la DNCG, le mardi 14 juin. Cela, dans le cadre du réexamen de la situation des clubs au titre de la saison sportive 2022-2023. Un rendez-vous crucial pour le président Gérard Lopez.






Afficher les commentaires