Bordeaux Mercato : Un joueur du FCGB intéresse plusieurs clubs

Gérard Lopez, président de Bordeaux. Publié par ALEXIS le 18 juin 2022 à 01:16

Bordeaux Mercato : Le FCGB doit vendre des joueurs rapidement pour combler son déficit financier. Kwateng pourrait être transféré, car il est très convoité.

Bordeaux Mercato : Offre du SC Braga pour Enock Kwateng

Descendu en Ligue 2 au terme de la saison dernière, Bordeaux est dans le dur depuis sa rétrogradation administrative en National. Et l’une des alternatives de Gérard Lopez pour tirer le FCGB d’affaire est de transférer des joueurs pendant le mercato estival ouvert officiellement le 10 juin dernier. Outre quelques joueurs : Hwang Ui-jo, Alberth Elis ou encore la pépite Sekou Mara (20 ans), peu de joueurs bordelais ont la cote sur le marché des transferts ou sont courtisés. Cependant, trois clubs de championnats étrangers seraient prêts à aider Bordeaux.

Le Sporting Club de Braga est intéressé par les services d’Enock Kwateng (29 matchs de L1, 1 but cette saison). Le club portugais « a approché » le défenseur latéral droit pour évoquer la possibilité de son transfert selon les informations de RMC Sport. Mais, « la proposition des Guerriers du Minho est toutefois encore loin de la somme demandée par la direction bordelaise (entre 1 et 1,5 million d’euros) », d’après la radio. En plus du SC Braga, « les Young Boys (Suisse) et Twente (Pays-Bas) se sont aussi renseignés sur la situation du joueur », a en croire la source, qui évoque aussi l'intérêt de plusieurs clubs de Ligue 1.

Les Girondins recherchent 40 M€

Bordeaux doit trouver des dizaines de millions d’euros avant son retour devant la Commission de contrôle des clubs professionnels de la DNCG. En effet, les Girondins, déjà relégués en Ligue 2, ont été rétrogradés en National 1, cette semaine, par le gendarme financier de la Ligue 1 et Ligue 2. La direction du club au scapulaire n’a pas convaincu la Direction nationale du Contrôle de Gestion sur le bilan financier de la saison dernière et sur les perspectives pour l’exercice 2022-2023. Bordeaux aurait une dette estimée à 40 M€, auprès de ses créanciers King Street et Fortress, selon L’Équipe. Le président Gérard Lopez a une semaine pour faire appel de la décision de la DNCG.






Afficher les commentaires