OM Mercato : C’est décidé, Francis Coquelin se rapproche de Marseille

OM Mercato : L’Olympique de Marseille a de grandes chances de recruter Francis Coquelin cet été. Publié par Timothée Jean le 21 juin 2022 à 20:43

OM Mercato : L’Olympique de Marseille a de grandes chances de recruter Francis Coquelin cet été. Villarreal serait prêt à négocier son départ.

OM Mercato : Villarreal ouvre la porte pour Francis Coquelin

Joueur important du système de jeu mis en place par Unai Emery à Villarreal, Francis Coquelin a jeté un énorme coup de froid sur son avenir. Alors que son contrat expire en juin 2025 avec le club espagnol, le milieu de terrain tricolore s’est dit prêt à changer de club dès cet été. Le joueur de 31 ans s’est même montré très favorable à un éventuel transfert en Ligue 1 où plusieurs clubs s’activent pour le recruter.

Si l’Olympique Lyonnais et le Stade Rennais s’intéressent à son profil, c’est bien l’Olympique de Marseille qui semble en pole position pour sa signature. Car un argument de taille joue en faveur de l’ OM : la qualification pour la prochaine Ligue des champions. Francis Coquelin serait en tout cas ravi de disputer la plus prestigieuse des coupes européennes sous les couleurs phocéennes. Et de son côté, la direction de Villarreal aurait déjà pris une décision concernant son milieu de terrain défensif. Selon AS, les dirigeants espagnols seraient ouverts à une vente de Francis Coquelin.

OM Mercato : Le successeur de Coquelin déjà trouvé à Villarreal

La source précise que Francis Coquelin est l’un des plus gros salaires du club espagnol, qui aimerait se débarrasser de lui cet été afin d’alléger sa masse salariale. Et un départ du milieu de terrain français ne devrait pas trop manquer aux sous-marins jaunes, puisque Unai Emery aurait déjà trouvé son successeur avec le retour de Manu Morlanes (23 ans), qui était prêté à l’Espanyol Barcelone la saison dernière. Le départ de Coquelin n’est donc pas à exclure cet été. Reste à savoir si les Marseillais passeront à l’offensive pour sa signature. Les prochaines semaines s’annoncent très mouvementées dans ce dossier.






Afficher les commentaires