OM Mercato : Besiktas, la vérité éclate enfin pour Cédric Bakambu

OM Mercato : Cédric Bakambu ne songe pas à un départ de l'Olympique de Marseille. Publié par Timothée Jean le 29 juin 2022 à 19:35



OM Mercato : L’attaquant de l’Olympique de Marseille, Cédric Bakambu, fait l’objet d’une folle rumeur venue de la Turquie.

OM Mercato : Aucun contact entre Cédric Bakambu et Besiktas

Six mois après son arrivée à l’Olympique de Marseille, Cédric Bakambu va-t-il rejoindre la Turquie lors de ce mercato estival ? La rumeur d’une arrivée de l’attaquant congolais au Besiktas a été lancée il y a quelques jours par la presse turque. Le média Spor indiquait en effet que les dirigeants du club turc s’intéressent de près au profil de Cédric Bakambu, qui a réalisé des débuts très poussifs à l’ OM lors de la saison écoulée.

Recruté gratuitement en janvier dernier, suite à son départ de BJ Guoan en Chine, l’attaquant de 31 ans peine toujours à retrouver son meilleur niveau sous ses nouvelles couleurs. Malgré son manque de régularité dans le jeu, l’ancien joueur de Villarreal a montré qu’il pouvait être décisif, comptabilisant 4 buts inscrits en 21 apparitions, toutes compétitions confondues. Les dirigeants du Besiktas auraient alors sondé l’entourage du buteur congolais en vue d’un éventuel transfert. Mais Foot Mercato a rapidement démenti cette rumeur.

OM Mercato : Cédric Bakambu ne songe pas à un départ de Marseille

Le média en ligne assure en effet qu’il n’existe aucun contact entre Cédric Bakambu et le Besiktas. Aucune négociation ne serait donc en cours pour son improbable arrivée en Turquie. D’ailleurs, le principal concerné n’a qu’une seule idée en tête. Toujours selon la source, l’ancien attaquant du FC Sochaux ne songe pas à quitter prématurément l’Olympique de Marseille. Il est déterminé à disputer la prochaine Ligue des Champions sous les couleurs phocéennes.

Pour l’heure, Cédric Bakamabu est sous contrat jusqu’en juin 2024 avec l’ OM et a très peu de chance de changer d'air cet été. Si le Besiktas souhaite renforcer son attaque lors de ce mercato estival, les dirigeants turcs devront se tourner vers d’autres cibles offensives.




Afficher les commentaires