Bordeaux Mercato : Un international algérien sur le départ au FCGB

Un dernier départ annoncé à Bordeaux Publié par Ange A. le 03 septembre 2022 à 06:59

Bordeaux Mercato : Les Girondins de Bordeaux devraient officialiser le départ de Mehdi Zerkane dans les prochaines heures.

Bordeaux Mercato : Bientôt la fin pour Mehdi Zerkane au FCGB

Relégués en Ligue 2 cette saison, les Girondins de Bordeaux ont enregistré nombre de départs cet été. Aux dernières nouvelles, un dernier départ serait encore dans les tuyaux au FCGB, actuel 6e du championnat. Après le départ de Jean Onana vers le RC Lens, un autre milieu devrait également quitter le navire des Marine et blanc. Si le mercato a officiellement fermé ses portes en France et dans les quatre autres grands championnats, le club au scapulaire peut encore vendre. Dans ce sens, l’avenir de Mehdi Zerkane devrait s’écrire loin de la Gironde. L’international algérien (1 sélection) n’entre pas dans les plans de jeu de David Guion. Selon Foot Mercato, il serait d’ailleurs le seul joueur encore présent dans le loft bordelais.



Direction la Grèce pour Mehdi Zerkane

Mehdi Zerkane vers la Grèce

L’Équipe indique que le milieu âgé de 23 ans va évoluer en Grèce cette saison. Le quotidien sportif annonce le départ en prêt de Mehdi Zerkane à l’OFI Crête. Il serait d’ailleurs attendu en Grèce ce samedi matin pour régler les derniers détails de son prêt. Lequel sera assorti d’une option d’achat. Aucun montant n’a été avancé concernant cette option. Annoncé sur le départ à Bordeaux, le Fennec n’a encore disputé aucune depuis la reprise du championnat. Il n’a disputé que 6 matchs (77 minutes) lors du dernier exercice écoulé. En manque de temps de jeu au FCGB, Zerkane va tenter de se relancer en Grèce.

Le Clermontois a rejoint les Girondins de Bordeaux en 2019 en provenance de l’AS Monaco. Il n’a pas réussi à s’imposer avec le club au scapulaire. Depuis sa signature il n’a disputé que 34 rencontres pour un but et une passe décisive. Il est encore sous contrat avec le FCGB jusqu’en 2024. Reste à savoir s’il ira au bout de son bail.