OL Mercato : Peter Bosz se rapproche d'un départ de Lyon

OL Mercato : Bientôt la fin pour Peter Bosz ? Publié par Thomas le 15 septembre 2022 à 15:21

OL Mercato : Dans le dur lors de ses deux dernières rencontres, l'Olympique Lyonnais pourrait voir son coach, Peter Bosz, ne pas terminer la saison.

OL Mercato : Peter Bosz sur un siège éjectable à Lyon

Auteur d’une première saison décevante à la tête de l’Olympique Lyonnais, le Néerlandais Peter Bosz avait été conservé par sa direction cet été, avec cette fois-ci plus de moyens mis sur le recrutement. Si l’OL est effectivement dans le top 5, à 6 points du PSG, dans le fond, l’équipe rhodanienne peine à convaincre et soulève encore quelques carences importantes. Défait contre le FC Lorient puis l’AS Monaco, Lyon se doit rapidement de réagir en championnat mais voit le Paris SG (1er) et le RC Lens (3e) croiser sa route lors des deux prochaines journées.



Pointé du doigt, Peter Bosz pourrait, selon certains observateurs, se faire tout simplement évincer en cas de mauvais résultats. Si l’entraîneur de l’ OL ne devrait pas voir son sort scellé contre l’ogre parisien, les prochaines rencontres après la trêve internationale devraient être déterminantes pour son avenir. En parallèle, l’ex-coach de l’Ajax a vu son directeur sportif, Vincent Ponsot, lui mettre la pression pour les prochaines journées de Ligue 1.

OL Mercato : Ponsot, "il n’y aura pas de temps de passage" pour Bosz

Vincent Ponsot fait le point sur le mercato de l'OL

Dans un entretien accordé au site Olympique-et-Lyonnais, Vincent Ponsot est longuement revenu sur le mercato estival des Gones, évoquant notamment le maintien de Peter Bosz au poste d’entraîneur. Le dirigeant lyonnais a justifié ce choix mais a également rappelé qu’aucun cadeau ne sera fait au Néerlandais cette saison, notamment en cas de contre-performances. " Oui, on a une exigence de résultats. Et quand je lis qu’on est moins exigeants qu’avant, c’est totalement faux. La saison dernière n’a pas été bonne et on a décidé, parce qu’on a fait une analyse, de maintenir Peter (Bosz) en place. Et on a été convaincus de notre choix. Par contre, bien évidemment, il y a une exigence de résultats. On a changé l’effectif, l’état d’esprit, on a changé en accord avec lui plein de choses, on estime qu’il y a tout aujourd’hui pour performer. Et donc, on attend des résultats.

Mais on ne fonctionne pas en disant que si dimanche (contre le PSG, ndlr), il se passe quelque chose, on va prendre telle décision. Ça ne se passe pas comme ça. On n’a pas attendu le match de Monaco pour fixer des objectifs à Peter. On veut retourner sur le podium. On attend des résultats de manière plus rapide que d’attendre la fin de la saison. Peter a des objectifs à remplir fixés à la trêve de la Coupe du monde (15e journée), il en a à la 19e journée qui existent depuis le départ avec des temps de passage. Ces objectifs resteront entre Peter et nous. L’exigence, on l’a vis-à-vis de lui et il a cette même exigence vis-à-vis de lui-même. Il est tout à fait conscient de cette situation et qu’on n'attendra pas le mois de février ou le mois de mars.

Les objectifs, ça ne veut pas dire qu’on n’a plus confiance en lui. On croit en Peter et son staff car un entraîneur ne fait pas tout seul. On est convaincus que le staff tel qu’il est constitué peut remplir ces objectifs. Une chose est sûre, ce n'est pas comme la saison dernière, il y aura des temps de passage intermédiaires. Il n’est pas le seul concerné, on a fait les efforts pour avoir un effectif de qualité donc le collectif de joueurs doit avoir plus de résultats qu’il n’obtient aujourd’hui. On attend plus de résultats de tout le monde. "