Equipe de France : Scandale à la FFF, Le Graët en grand danger !

Equipe de France : Noël Le Graët dans la tourmente. Publié par Thomas le 16 septembre 2022 à 13:13

Dans une enquête publiée ce vendredi, le journaliste Romain Molina fait de grandes révélations sur Noël Le Graët, président actuel de FFF.

Equipe de France : Noël Le Graët aurait couvert plusieurs cas d’abus sexuels

La Fédération Française de Football (FFF) pourrait connaître un tournant majeur ces prochains jours. Après les révélations du magazine So Foot concernant les agissements plus que problématiques du président Noël Le Graët avec certains employés, le journaliste Romain Molina a publié ce vendredi une enquête colossale sur les abus couverts par la FFF durant 40 ans. Dans ce long papier publié dans le journal norvégien Josimar, l’écrivain et lanceur d’alerte français accuse notamment Noël Le Graët de faits graves durant son mandat, qui pourraient bien laisser des traces sur le futur de la Fédération mais aussi de l’Équipe de France.

Dans l’article, le journaliste affirme que le président de la FFF ainsi que d’autres responsables ont dissimulé plusieurs cas d’abus sexuels, y compris des abus sur des joueurs mineurs. Parmi cette longue enquête, Romain Molina dévoile entre autres que le président Noël Le Graët, via un courrier officiel écrit en 2013, avait couvert le fait qu'une éducatrice s’était rendue coupable d’agressions sexuelles. La ministre des sports de l’époque, Mme Najat Vallaud-Belkacem, affirme ne pas avoir été mise au courant de ce fait grave. Pour rappel, couvrir de tels faits est passible de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. Au total ce sont plus de 10 personnes, accusés d'agressions sexuelles par Molina, que Noël Le Graët aurait couvert durant son mandat.

Didier Deschamps botte en touche et interroge sur l’affaire Le Graët

Logiquement questionné sur les accusations portées à l’encontre du président des Bleus, Didier Deschamps s’est montré plutôt embarrassé devant les journalistes. Ne souhaitant pas s’étaler sur un sujet si épineux, le coach de l’Equipe de France a tout simplement botté en touche, délivrant une réponse pour le moins étrange en conférence de presse. « Je vais pas rentrer là-dedans. Ce n’est pas mon domaine. La relation que j’ai avec mon président, je lui ai encore parlé hier. Que voulez-vous que je vous dise ? Sur la partie sportive, je me rends compte qu’il y a tellement de fausses infos, qui deviennent des absurdités avec le temps. Savoir aujourd’hui qui, comment et pourquoi... Je peux juste vous dire que le président va bien, il est en pleine forme. Chacun interprète ça comme il veut. »

Didier Deschamps a répondu au scandale qui touche son président Noël Le Graët

Par la suite, l’ancien coach de l’ OM a concédé que le climat n’était pas au beau fixe et que ce scandale n’aidait pas la stabilité de l’Équipe de France. « Non rien ne m’agace mais je le reconnais c’est pas le climat le plus apaisé que j’ai connu. Je ne vais pas généraliser, c’est de l’instantané ; c’est du buzz, asséner des vérités qui ne le sont pas. En ce qui concerne ma partie sportive, je m’adapte là aussi. C’est pas l’idéal mais je peux vous assurer que la force et l’unité est là. On est sous contrôle. Après je ne sais pas ce qui est arrivé et ce qui va arriver. Il y a des impondérables. Chacun d’entre nous, moi aussi. Faire le tri dans tout ça, ce qu’il y a ou pas, ça amène un climat assez perturbé, mais pas perturbant en ce qui me concerne. J’en ai connu d’autres aussi. Je suis concentré avec mon staff sur le terrain. » Une ambiance glaciale donc, à quelques mois du début de la Coupe du Monde.



Afficher les commentaires