OM-Stade Rennais : Après le nul, Bruno Genesio s’en prend à la LFP

Bruno Genesio, entraîneur du Stade Rennais. Publié par JEAN-LUC D le 18 septembre 2022 à 18:35

En match comptant pour la 8e journée de Ligue 1, le Stade Rennais a accroché l’OM cet après-midi. Après le match, Bruno Genesio a envoyé une pique à la LFP.

OM-Stade Rennais : Bruno Genesio espérait une victoire

Après cinq victoires de suite en championnat, l’Olympique de Marseille n'a pu faire mieux qu'un match nul face au Stade Rennais ce dimanche (1-1). Quatre jours après sa défaite contre l’Eintracht Francfort en Ligue des Champions, l’équipe marseillaise, moyenne, a été pénalisée par un but contre son camp de Matteo Guendouzi, qui s'est ensuite rattrapé en égalisant. Malgré ce résultat, les hommes d’Igor Tudor prennent toutefois la première place du classement, provisoirement, avec 20 points et en attendant le choc de 21 heures entre le PSG et l’OL. Le club breton est huitième et son entraîneur espérait revenir de la Canebière avec les trois points de la victoire.



« On voulait venir pour gagner, mais au vu de l'équipe d'en face, c'est un bon point de pris. On a eu des situations pour mettre le deuxième but, on n'a pas réussi et on peut le regretter », a déclaré Bruno Genesio sur Prime Vidéo. Poursuivant, le technicien français a pesté contre la Ligue de Football Professionnel pour l’horaire de la rencontre OM-Rennes.

OM-Stade Rennais : Genesio la programmation du match

Steve Mandanda, gardien du Stade Rennais

Même s’il a salué la performance de son portier Steve Mandanda pour son retour au Vélodrome, Bruno Genesio a notamment regretté que le match soit programmé en pleine journée et pas en prime après des rendez-vous européens pour le Stade Rennais (jeudi) et l’Olympique de Marseille (mardi).

« On a souffert physiquement, car on a eu deux jours de moins de récupération de l'OM. C'est plutôt un score logique qui confirme notre progression. On est en retard par rapport à nos objectifs, on doit être à deux points par match. L'équipe a été en construction avec une charnière centrale qui ne se connaissait pas en début de saison. Je revois une équipe que j'aime voir », a expliqué le coach breton.