FC Nantes : Un cadre du FCN ne mâche pas ses mots !

Antoine Kombouaré, entraîneur du FC Nantes. Publié par Enzo Vidy le 03 octobre 2022 à 21:11

Humilié à Monaco hier après-midi, un cadre du vestiaire du FC Nantes n'a pas hésité à prendre la parole à l'issue de la rencontre.

FC Nantes : Ludovic Blas fait un constat amer, puis tempère

Ludovic Blas, joueur du FC Nantes.



Rien ne va plus chez les Canaris. Balayés 4-1 par l’AS Monaco au stade Louis-II, les Nantais occupent désormais une triste 16e place au classement et continuent d’inquiéter leurs supporters. Après le match, Ludovic Blas a pris la parole au micro de Ouest-France et n’a pas été tendre avec son équipe.

"On s’est mis dans la merde tout seul. Le match était terminé au bout de trente minutes et c’est assez chiant. Je n’ai pas vu les actions, on est loin. Il faut demander à ceux qui étaient sur le terrain. On a fait n’importe quoi au début du match."

Des mots forts qui résument assez bien la piètre prestation du FCN en première mi-temps. Cependant, le milieu de terrain nantais, mis sur le banc au coup d’envoi pour des raisons sportives, d’après Antoine Kombouaré, reste assez optimiste pour la suite des événements.

"Il suffit d’un petit truc pour que ça revienne de notre côté. Ce sont de petites choses qu’on ne connaissait pas l’année dernière. Au final, on les revit cette année. Je ne me fais pas trop de souci, car on a l’équipe pour relever la tête."

Reste à savoir si les prochaines prestations du FC Nantes seront en adéquation avec les propos de Ludovic Blas.

Stade Rennais-FC Nantes : Un derby qui vaut cher

Dimanche, les hommes d’Antoine Kombouaré se déplacent chez leur ennemi, le Stade Rennais, au Roazhon Park. Si les supporters du FCN ne sont pas autorisés à faire le déplacement, ils regarderont avec attention cette rencontre, et ne toléreront pas un nouveau fiasco comme celui d’hier après-midi. Une nouvelle défaite pourrait plonger les Canaris dans la crise et potentiellement mettre en cause l’avenir d’Antoine Kombouaré. En revanche, une victoire au Roazhon Park pourrait véritablement lancer la saison des Nantais. Ce sera compliqué certes, mais dans un derby rien n’est impossible.