OL Mercato : L'ultimatum posé à Peter Bosz après Lyon-Paris

OL Mercato : Peter Bosz a reçu un ultimatum après Lyon-PSG. Publié par Thomas le 04 octobre 2022 à 10:37

De nouveau battu en championnat par le RC Lens, l' OL a posé un ultimatum à son entraîneur néerlandais, Peter Bosz.

OL Mercato : Peter Bosz a bien reçu un coup de pression après Lyon-Paris

Maintenu à son poste à la surprise générale, le Néerlandais Peter Bosz pourrait ne pas finir l’année sous les couleurs rhodaniennes. Défaits pour la quatrième fois de suite en Ligue 1, face au RC Lens dimanche soir, l’Olympique Lyonnais craint de revivre le même parcours que la saison dernière, semé d’irrégularités. Malgré un recrutement plutôt convaincant en début d’été (Tolisso, Lacazette, Tagliafico), les Gones n’ont pu véritablement combler leurs carences aperçues lors de l’exercice passé et s’éloignent dangereusement du haut du classement de Ligue 1.



Pointé du doigt au même titre que sa direction, Peter Bosz est sur un siège éjectable à l’ OL, notamment depuis la défaite des siens contre le PSG avant la trêve. Comme révélé par Foot Mercato et confirmé ce matin par RMC Sport, le technicien néerlandais a reçu un ultimatum important après le revers au Groupama Stadium. D’après la source, Jean-Michel Aulas aurait tout simplement fixé un délai de 7 rencontres au coach pour atteindre les 30 points. Actuellement avec 13 points en 9 journées, Peter Bosz doit tout simplement réaliser l’impossible en glanant 17 points sur 21 possibles a minima pour sauver sa tête. De nouveau battu contre le RC Lens, le technicien a grillé une cartouche importante et voit ses prochaines rencontres (Toulouse, Stade Rennais, Montpellier) déterminantes pour son futur. Deux défaites d’ici le Mondial au Qatar scelleraient tout simplement le sort du coach de 58 ans.

OL Mercato : Jean-Michel Aulas joue la carte de l’apaisement

Jean-Michel Aulas calme le jeu à l'OL

Bien connu pour ses coups d’éclat sur les réseaux sociaux, le président de l’Olympique Lyonnais sait aussi apaiser les tensions au sein de son écurie. Comme à son habitude, Jean-Michel Aulas a souhaité réaffirmer publiquement sa confiance envers Peter Bosz, sous le feu des critiques. Une stratégie qui n’empêche néanmoins pas le boss de l’ OL de se montrer pressant envers son coach en interne.

" Les gens s’interrogent car, dans l’absolu, un coach qui a un bon effectif et quatre défaites de suite, c’est de sa responsabilité. Mais elle est partagée totalement avec celle des joueurs et celle du président. Quand on a la chance d’avoir des Lacazette, Tolisso, TokoEkambi même s’il n’a pas fait un grand match à Lens, pour remonter les gens dans le vestiaire, c’est bien. "