OL : Une gloire de l'Olympique Lyonnais fait un terrible constat !

Jean-Michel Aulas, président de l'OL. Publié par Enzo Vidy le 04 octobre 2022 à 14:11

En concédant sa quatrième défaite de suite à Lens dimanche, l’ OL s’est plongé dans une crise qui ne manque pas de faire réagir.

OL : Govou détruit les dirigeants de l'Olympique Lyonnais

Ancienne gloire de l’OL, Sidney Govou a grandement contribué au sept titres consécutifs de Champion de France. Aujourd’hui, c’est son cœur qui est touché par la situation actuelle de l’Olympique Lyonnais. Interviewé par L'Équipe, l’ex-Gones n’a pas mâché ses mots au sujet des joueurs, mais aussi des dirigeants de l’OL.

"Ça fait trois ou quatre ans que je dis que les joueurs sont surcotés. Je ne vois pas beaucoup de joueurs de l’OL qui seraient titulaires à Paris, bien sûr, à Marseille, à Monaco ou même à Rennes."

Un constat terrible pour les joueurs lyonnais, mais aussi pour les dirigeants, qui semblaient fiers et ravis de leur recrutement l’été dernier. Pour Govou, le problème vient surtout des personnes qui entourent Jean-Michel Aulas.

"Pour bien avoir examiné, il est entouré de personnes incompétentes. Il est prisonnier de ce qu’il a fait. Un Ponsot, tu ne peux pas dans ce rôle, Bruno Cheyrou, c’est un bon mec, mais il ne connaît pas les réseaux pour vendre, ce qui est le plus difficile dans le recrutement."

Voilà des déclarations qui montrent encore un peu plus la terrible période que traverse l’OL.

OL : Comment sortir la tête de l’eau ?

Anthony Lopes, abattu après le penalty concédé.

Quatre défaites en neuf matchs. Une statistique rarissime pour les Gones qui témoignent des difficultés que les joueurs lyonnais rencontrent depuis un mois. Avec un entraîneur en totale perdition, la hantise de revivre le même cauchemar que la saison dernière semble avoir regagné la tête des supporters lyonnais. Cependant, l’espoir d’une révolte vendredi face au Toulouse FC est toujours permis. La prise de parole de certains cadres à l’issue du match à Bollaert comme Anthony Lopes ou encore Maxence Caqueret pourrait avoir son importance pour faire réagir tout un vestiaire.

Il faudra aussi se préparer à un accueil houleux de la part des supporters des Gones, qui n’ont même pas encore totalement digéré la piètre dernière saison, et qui doivent déjà faire face à une nouvelle crise qui semble bien plus profonde que l’année précédente.