FC Nantes : Aux Comores, un ancien des Canaris est devenu un héros

FC Nantes : Chaker Alhadhur raconte son expérience inédite au poste de gardien avec les Comores. Publié par Dylan le 12 novembre 2022 à 17:10

Un ex-défenseur du FC Nantes est revenu sur sa drôle d'expérience durant la Coupe d'Afrique des Nations 2021, où il a dû remplacer un gardien.

C'est assurément une légende vivante aux Comores. Chaker Alhadhur, connu au FC Nantes pour y avoir porté ses couleurs entre 2010 et 2015, a vécu une expérience inoubliable lors de la Coupe d'Afrique des Nations 2021, où sa sélection a atteint pour la première fois les huitièmes de finale. Un parcours impensable pour un pays comptant un peu moins d'un million d'habitants (888 456 en 2021 d'après la Banque Mondiale).

C'est lors du huitième de finale contre le Cameroun que l'ancien Nantais va surtout s'illustrer... en tant que gardien ! En effet, à la suite du forfait des trois gardiens comoriens, Alhadhur est choisi pour prendre place dans les buts. Le joueur de 30 ans a donc joué toute une rencontre en tant que gardien mais il a fait bien plus pour son pays. Le défenseur de métier a réalisé de nombreuses parades réflexes face aux Lions Indomptables, permettant à tout un peuple de croire à une qualification pour les quarts de finale.

FC Nantes : Chaker Alhadhur est revenu sur son expérience de gardien vécue à la CAN 2021.

Chaker Alhadhur (ex- FC Nantes) se fait désormais appeler « gardien »

Malheureusement, le rêve prendra fin avec une défaite 2-1 au bout des 90 minutes de jeu. Si les Comores sont éliminés à ce moment-là, Chaker Alhadhur en a gardé un excellent souvenir. Et il n'y a pas que lui : en réalisant des arrêts impensables pour un joueur de champ, ce sont des milliers voire des millions de personnes qu'il a marqué. Le joueur s'en amuse dans un entretien accordé à Ouest-France : « Beaucoup de gens pensent que je suis gardien de but maintenant. Quand je rentre au pays pour des matches de sélection, les gens m’appellent « gardien ». Certains ne connaissent pas mon nom, ils m’appellent donc « gardien » ».

Désormais à l'AC Ajaccio où il tente de se relancer, Alhadhur n'est pas bien loin du FC Nantes. Il pourrait même avoir l'opportunité d'affronter ses anciens partenaires dimanche, lors du match de la peur entre deux formations concernées par la zone de relégation. Les Canaris sont seizièmes et premiers non-relégables tandis que l'AC Ajaccio se situe un point derrière. Cependant, l'international comorien (33 sélections, 1 but) n'a pour le moment disputé aucune rencontre cette saison avec le club corse.