Montpellier HSC : Laurent Nicollin met la pression à ses joueurs

Le Montpellier HSC veut repartir de l'avant. Publié par Thomas G. le 16 novembre 2022 à 17:26

14e de Ligue 1 à la trêve, le président du Montpellier HSC, Laurent Nicollin, s'est exprimé sur la situation du club et les objectifs de la saison.

Le Montpellier HSC a vécu une première partie de saison difficile, Olivier Dall’Oglio a été licencié et les Montpelliérains sont 14es de Ligue 1. Le président du MHSC a décidé de promouvoir Romain Pitau à la tête du groupe professionnel juqu’à la fin de saison. Malgré des contacts avec Sabri Lamouchi et Rémi Garde, les Montpeliérains ont décidé d’opter pour une solution interne. L’objectif du MHSC sera donc de se maintenir cette saison pour faire partie de la Ligue 1 à 18 clubs l’année prochaine.

Le président du club de la Paillade s’est exprimé au micro de France Bleu Hérault sur la situation du club. Laurent Nicollin a déclaré : « Quand on est 14ème, on ne peut pas s’en satisfaire avec l’équipe que l’on a. Ça serait être réducteur de penser qu’un changement d’entraîneur allait tout régler. Il y a des choses que l’on sait mais je ne vis pas avec le passé, je regarde l’avenir. L’avenir, c’est la reprise le 28 et que chacun fasse face à ses responsabilités et soit présent pour le match à Lorient. Je ne vais pas faire que ressasser. On sait où il y a des manques, où ça ne va pas et là où il faut aller pour avancer, et ne pas se retrouver parmi les 4 derniers. » Le Montpellier HSC affontera le FC Lorient (5e) pour le retour de la Ligue 1 le 28 décembre prochain.

Laurent Nicollin lors d'un match du Montpellier HSC

Montpellier HSC : Le président Nicollin met en garde les joueurs du MHSC

Laurent Nicollin a également évoqué l’attitude de certains joueurs qui ne sont pas au niveau escompté. En début de saison, le Montpellier HSC espérait se mêler à la lutte pour les places européennes. Le président du MHSC a déclaré : « Si on a changé d’entraîneur, c’est qu’à un moment, on a estimé qu’il y avait des choses à revoir. On a eu un échange avec Romain Pitau et Pascal Baills parce qu’il y a des choses à revoir dès la reprise. Ceux qui sortiront de ce cadre, ne joueront pas et sortiront du groupe. On jouera avec des gens qui seront dans l’esprit de se battre, de porter haut les couleurs de la Paillade. »

Les dirigeants du Montpellier HSC souhaitent voir un autre visage après la trêve internationale pour permettre à la Paillade de rester dans l’élite. Les Héraultais pourraient se montrer actifs durant le mercato hivernal pour renforcer l’effectif de Romain Pitau.