Mercato : Le PSG prépare le retour de Kingsley Coman !

Dix ans après son départ à l’étranger avant même d’avoir signé son premier contrat pro, Kingsley Coman pourrait faire son retour au PSG cet été. Le Bayern Munich ne s’y opposerait pas forcément.

Kingsley Coman poussé vers la sortie par le Bayern Munich

À l’instar de Joshua Kimmich et Serge Gnabry, Kingsley Coman dispose d’un bon de sortie sur ce mercato estival. Malgré un contrat courant jusqu’en juin 2027, l’ailier français n’entre plus dans les plans des dirigeants bavarois, qui ne seraient pas contre son départ cet été. Désireux d’ouvrir un nouveau chapitre avec l’arrivée de Vincent Kompany sur le banc, le club allemand veut se séparer de plusieurs gros salaires.

Avec ses 15 millions d’euros par saison, l’international français de 28 ans fait donc partie des cadres placés sur le marché des transferts. Et alors que le journaliste italien Rudy Galetti assure que Luis Campos s’est positionné pour attirer le virevoltant ailier espagnol Nico Williams de l’Athletic Bilbao, des rumeurs annoncent ce lundi soir un intérêt du Paris SG pour Kingsley Coman. Le Champion de France serait même déjà passé à l’action pour rapatrier son ancien prodige.

Contacts établis entre le Paris SG et le clan Coman

...

En effet, selon le journaliste Florian Plettenberg, le nom de Kingsley Coman serait désormais sur les tablettes des dirigeants du Paris Saint-Germain. À la recherche de renforts offensifs pour combler le départ de Kylian Mbappé, le club de la capitale française aimerait pouvoir compter sur son ancien joueur la saison prochaine.

Le spécialiste de Sky Sport Deutschland assure même que des premiers contacts auraient déjà eu lieu avec l’entourage du natif de Paris. Toujours selon la même source, Kingsley Coman serait autorisé à quitter le Bayern Munich contre une offre d’un montant compris entre 40 et 50 millions d’euros. Actuellement en Allemagne pour l’Euro 2024, le protégé de Didier Deschamps ne devrait pas prendre de décision avant la fin de la compétition. Le Paris Saint-Germain va donc devoir patienter.