Euro : Quand les petits poucets créent l’exploit

Ce sont les plus grandes nations européennes qui remportent l’Euro ou qui réalisent des parcours sensationnels. Cependant, certaines équipes qui n’étaient pas considérées comme des candidats sérieux finissent dans le dernier carré et remportent parfois la compétition.

Euro : La Grèce crée la surprise à Lisbonne ! 

Lors de l’Euro 2004, la Grèce a réalisé l’une des plus grandes surprises de l’histoire du football. Sous la direction d’Otto Rehhagel, l’effectif grec était loin d’être considéré comme un favori. Peu de gens auraient parié sur cette équipe pour aller loin dans la compétition. Cependant, leur parcours a été marqué par une série de performances défensives impeccables et de victoires étonnantes.

Lors du match d’ouverture contre le pays hôte qui n’était autre que le Portugal de Figo, Pauleta, Cristiano Ronaldo et bien d’autres talents, les Grecs ont commencé par les battre sur le score de 2 à 0 grâce à des buts de Giorgos Karagounis et Angelos Basinas. Cette victoire a fait comprendre le niveau et les ambitions qu’avaient les joueurs, fait trembler l’Europe.

En quart de finale, ils ont éliminé la France, tenante du titre, grâce à un but de la tête d’Angelos Charisteas. En demi-finale, ils ont triomphé de la République tchèque grâce à un but en prolongation de Traianos Dellas.

Durant la finale de l’Euro, la Grèce affrontait de nouveau le Portugal. Malgré une domination totale de la part des Portugais, c’est Angelos Charisteas qui a marqué le seul but du match, offrant ainsi à la Grèce une victoire historique. Ce triomphe inattendu a été salué comme l’un des plus grands exploits du football moderne, transformant les petits poucets qu’étaient les Grecs en légendes du sport.

Les Turcs tout proches de la victoire à l’Euro 2008

...

Quatre ans plus tard, c’est au tour de la Turquie de marquer les esprits lors de l’Euro 2008. Sous la houlette de Fatih Terim, les Turcs ont fait preuve d’une résilience et d’une détermination extraordinaires, se frayant un chemin jusqu’en demi-finale grâce à des retournements de situation dramatiques et des buts décisifs en toute fin de match.

Lors de la phase de groupes, la Turquie a impressionné en revenant de 2-0 pour battre la République tchèque 3-2, avec Nihat Kahveci inscrivant deux buts dans les dernières minutes. Lors des phases à éliminations directes, Les Turcs ont joué contre la Croatie et ont triomphé lors de la séance de tirs au but.

La Turquie était tout proche d’un exploit similaire comme la Grèce en 2004. Cependant, le match contre l’Allemagne en demi-finale ne s’est pas passé de la meilleure des manières que par une défaite sur le score de 3 buts à 2 en faveur de la Mannschaft. La performance turque à l’Euro 2008 a été saluée et considérée comme l’une des plus belles performances en compétitions continentales ces dernières années.