Euro 2024 : l’arbitre Pays-Bas – Angleterre fait scandale

La deuxième affiche des demi-finales de l’Euro 2024 fait les gros titres de la presse anglaise. L’arbitre désigné pour la rencontre Pays-Bas – Angleterre fait scandale à cause de ces antécédents. Il a été banni pour matchs truqués et a eu une altercation avec Jude Belligham. Explications

Euro 2024 : Un arbitre accusé de trucage

Un arbitre allemand, critiqué par le passé pour ses liens avec les matches truqués par Jude Bellingham, a été désigné pour diriger la demi-finale du Championnat d’Europe entre l’Angleterre et les Pays-Bas mercredi. En 2005, Félix Zwayer s’est retrouvé au cœur d’une controverse sur les matchs truqués. Il a été l’un des officiels qui ont mis au jour le complot de Hoyzer, lequel a été banni à vie. L’allemand a toujours nié avoir participé au trucage par Hoyzer du match entre Wuppertal et le Werder Brême II en 2004 et une enquête de la DFB n’a trouvé aucune preuve qu’il ait pris des décisions visant à modifier le résultat du match. Il a cependant été découvert qu’il avait accepté un paiement de 300 € de la part de Hoyzer et a été suspendu pour six mois pour ne pas avoir refusé l’offre et pour ne pas l’avoir correctement signalée.

L’interdiction de Zwayer par la DFB n’a été rendue publique que par un rapport de Die Zeit, dix ans plus tard. Quelques annés plus tard en décembre 2021, le même arbitre a pris une pause de deux mois après que Bellingham a fait référence à l’incident lors d’une interview d’après-match après la défaite 3-2 du Borussia Dortmund contre le Bayern Munich en Bundesliga. Zwayer avait rejeté les appels de Dortmund pour un penalty dans le match avant d’accorder un penalty au Bayern pour une faute de main de Mats Hummels. Robert Lewandowski a transformé le penalty et assuré la victoire du Bayern, qui comptait alors quatre points d’avance sur Dortmund, deuxième au classement.

Jude Belligham

...

Le milieu de terrain anglais Bellingham a été condamné par la Fédération allemande de football après avoir fait référence à l’implication de Zwayer dans ce scandale « Vous donnez à un arbitre, qui a déjà truqué des matches, le plus grand match d’Allemagne. A quoi vous attendez-vous ? » avait déclaré le joueur après le match. L’international anglais s’est vu infliger une amende de 40 000 euros. L’arbitre Allemand a ensuite défendu sa performance dans une interview avec le média allemand BILD et a condamné les commentaires de Belligham comme étant « désobligeants et irrespectueux ». « La déclaration crée délibérément la fausse impression que je n’ai pas arbitré le match au mieux de mes capacités. Même si vous vous placez dans une perspective subjective, marquée par l’émotion, sa déclaration est loin d’être professionnelle ou factuelle » explica-t-il.

Zwayer, 43 ans, disputera mercredi à Dortmund son quatrième match du tournoi, après avoir dirigé les matches de la phase de groupes entre l’Italie et l’Albanie le 15 juin, puis entre le Portugal et la Turquie le 22 juin. Il s’est également occupé de la victoire des Pays-Bas sur la Roumanie en huitième de finale. Il sera assisté de Stefan Lupp et Marco Achmuller, Daniel Siebert étant le quatrième arbitre et Bastian Dankert l’arbitre assistant vidéo (VAR). Dankert sera assisté par Christian Dingert et Marco Fritz dans la salle VAR. Il a dirigé la finale de l’UEFA Nations League entre l’Espagne et l’Italie l’année dernière. L’UEFA fait régulièrement appel à lui pour ses compétitions de clubs et d’équipes nationales.

Un match décisif pour l’Angleterre

La Football Association ( fédération anglaise) a refusé de commenter l’affaire. Le défenseur anglais Luke Shaw s’est vu demander si l’équipe n’était pas gênée par la nomination de Zwayer lors d’une conférence de presse lundi. « Non, pas du tout. Nous devons respecter l’Uefa, quel que soit le choix de l’arbitre. Cela ne changera rien pour nous. Nous nous concentrons toujours sur le match en cours, sans nous préoccuper des arbitres qui nous ont été attribués ou de ceci ou de cela. Pour nous, cela ne changera rien ». a-t-il déclaré. A la question de savoir s’il avait déjà joué un match où il avait le sentiment que l’arbitre était contre son équipe, Shaw a répondu : « Non, pas vraiment. Parfois, dans le feu de l’action, on se met en colère et on peut penser cela, mais non. Quel que soit l’arbitre choisi, il a été choisi. Nous devons juste être prêts et ne pas nous focaliser sur cela ».

L’Angleterre s’est qualifiée pour les demi-finales en battant la Suisse aux tirs au but après un match nul 1-1 en quart de finale. Les Three Lions qui ont perdu la finale de l’Euro 2020 contre l’Italie aux tirs au but, cherchent à remporter leur premier titre de championne d’Europe, tandis que les Pays-Bas tentent d’atteindre leur première finale depuis qu’ils ont remporté la compétition en 1988. Les vainqueurs de ce match affronteront la France ou l’Espagne, qui joueront ce mardi, lors de la finale de dimanche à Berlin. L’arbitre slovène Slavko Vincic dirigera la demi-finale entre la France et l’Espagne à Munich.