Mondial 2022 : la FIFA a droit à « une récompense »

joseph-blatter-fifa

A l’heure des Jeux Olympiques, la FIFA a également été « récompensée » récemment par une ONG.

Chaque année, une ONG du nom de « Public Eye Awards« , basée en Suisse, invite les internautes du monde entier à élire l’entreprise qui bafoue le plus les droits humains et l’environnement. Le but de l’opération restant d’alerter l’opinion publique et les médias « sur les violations des droits humains et des droits du travail, sur les atteintes à l’environnement et sur les cas de corruption ».

À lire PSG Mercato : gros salaire de Verratti pour sa signature au Qatar !!

La FIFA en troisième position

Dans la catégorie « Prix du public », c’est la société russe Gazprom qui a remporté les suffrages, fort de ses 96 000 votes dénonçant les forages de gaz dans l’Artique. Parmi les nominés figurait également la FIFA. L’ONG justifiait la présence de l’institution footballistique car  » la Coupe du monde entraîne des violations aux droits humains tels que le droit au logement, le droit à la liberté de réunion et de mouvement et le droit au travail « .

La fédération dirigée par Sepp Blatter a obtenu 54 333 votes (dont 33 642 qui proviendraient du Brésil) et arrive ainsi sur la troisième marche du podium. Et ce ne sont certainement pas les accusations sur les conditions de travail des ouvriers au Qatar qui amélioreront l’image de la FIFA.

 


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !


Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :