OM - Mercato : Le Barça briefé sur la réponse d’Isaac Lihadji

Isaac Lihadji conseillé de refuser le FC Barcelone

Isaac Lihadji est une pépite de la Commanderie qui affole le FC Barcelone. L’Olympique de Marseille devrait-il alors craindre de se voir ravir sa perle par les recruteurs barcelonais ?

Isaac Lihadji a reçu un conseil sur la réponse à donner au FC Barcelone

Jacques-Henri Eyraud et son staff disent faire de la formation un pilier de leur projet. Et il faut croire que ce ne sont pas des paroles en l’air. Après Maxime Lopez et Boubacar Kamara, deux purs produits de la Commanderie, qui font désormais les beaux jours de l’équipe professionnelle, Rudi Garcia pourrait enregistrer l’arrivée d’Isaac Lihadji.

Autrement dit, les responsables olympiens sont actuellement en négociations pour offrir son premier contrat professionnel à la pépite de 17 ans. Une mission qui ne semble pourtant pas facile parce que le FC Barcelone voudrait également de la perle olympienne.

Mais si le FC Barcelone est un nom fort tentant, Isaac Lihadji est instamment déconseilé de laisser séduire par une signature avec ce club. Pour Salah Nasri, ce serait un gros risque pour Isaac Lihadji de s’engager avec ce grand club espagnol où il ne serait qu’un talent parmi tant d’autres.

« L'idéal serait qu'il continue à l'OM car la formation française est excellente. Je comprends que le Barça ou City fassent rêver les jeunes, mais ce n'est pas une bonne idée. Là-bas, Isaac serait un talentueux parmi une multitude d'autres talentueux », s’est inquiété le président du FC Septèmes.

Pour le dirigeant de l’ancien club d’Isaac Lihadji, ce dernier devrait attendre de faire ses preuves avec l’écurie olympienne avant d’envisager un départ à l’étranger.

« Il doit poursuivre sa progression et signer son premier contrat à l'OM. Après avoir prouvé et explosé en France, il aura le temps d'aller dans un grand club étranger. Mais il doit confirmer ici. Après Lopez et Kamara, ce serait super pour l'OM de voir encore un jeune Marseillais percer en équipe première », a estimé Salah Nasri sur Le Phocéen avant de révéler : « Je sais que le dossier est entre les mains de Zubizarreta et de la direction, à eux de marquer l'essai. »

Isaac Lihadji est prévenu.