OM : Vente du club au Saoudien Al-Walid ben Talal, du nouveau

OM : Al-Walid pas attiré par un rachat de Marseille, mais du Red Star ? Publié le 07 mai 2020 à 10:34

Des rumeurs publiées dans la presse italienne cette semaine annonçaient une vente imminente de l’ OM au milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal. Des rumeurs démenties par Manu Lonjon qui affirme que le Saoudien a bien des projets de rachat d’un club français, mais pas l’ Olympique de Marseille.

Rachat de l' OM par Al-Walid ben Talal, la vérité ?

Cette semaine, des informations faisaient état de négociations avancées entre le propriétaire marseillais Frank McCourt et le milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal pour une vente de l’OM. Mais lors d’un échange avec ses followers, Manu Lonjon a démenti toute intention du prince saoudien de racheter l’ Olympique de Marseille.

« J’ai de bons contacts en Arabie Saoudite… Donc ce rachat de l’ OM par ce prince saoudien, je ne crois pas du tout que ce soit vrai. […] Oui l’Arabie Saoudite a décidé de diversifier ses investissements… mais l’OM ça ne correspond pas à leur projet en termes de visibilité », a assuré l’insider.

L’Arabie Saoudite intéressée par un rachat du Red Star ?

Al-Walid ben Talal serait plutôt attiré par le rachat du Red Star, un club situé à Paris qui a une visibilité plus grande que la ville de Marseille.

« Je sais qu’ils discutent avec un deuxième club à Paris. […] Pourquoi un deuxième club parisien plutôt que Marseille ? Parce que Paris a une visibilité mondiale, Marseille est une ville très tentante, mais dont les principales attractions sont le Vieux Port et le club de football. Sur le plan international, Paris c’est autre chose. Et s’il y a une discussion, c’est avec le Red Star, cela permet d’être vraiment en concurrence avec le Qatar. Il préfère cela à l’OM […] Mais oui il y a un grand projet de reprise du Red Star par l’Arabie Saoudite », a expliqué Manu Lonjon.

Voilà qui devrait de nouveau doucher l'espoir des fans de l'OM. Ces derniers rêvent d'une reprise de la formation phocéenne par des personnes avec des moyens financiers aussi importants que ceux des propriétaires du PSG.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp