OM Mercato : Frank McCourt prend une terrible décision

OM : Frank McCourt commande un dégraissage massif en janvier et en fin de saison Publié le 27 novembre 2020 à 14:00

Frank McCourt est très déçu de la campagne de l’ OM en Ligue des champions. Le président de l’Olympique de Marseille a pris une décision radicale pour montrer l’ampleur de sa déception.

OM : une campagne catastrophique en Ligue des champions

Le grand retour de l’ OM en Ligue des champions, après sept ans d’absence, n’a pas du tout été à la hauteur des espoirs des supporters. Malgré un groupe abordable composé de Manchester City comme seul ogre (vainqueur à l’aller 0-3), l’Olympique de Marseille n’a rien pu faire face à des formations prenables comme l’Olympiakos (vainqueur à l’aller 1-0) et le FC Porto (vainqueur 3-0 et 2-0). Au final, les Marseillais sont derniers du groupe C et déjà éliminés de la compétition à deux journées de la fin de la phase de poules, avec quatre défaites, aucun buts marqué et neuf buts encaissés. Pire, l’ OM est désormais détenteur d’un triste record en Ligue des champions, à savoir le seul club qui compte 13 défaites de rang.

Une campagne catastrophique qui laisse des traces à tous les niveaux. L’entraîneur André Villas-Boas ne veut plus entendre parler d’Europe et souhaite se concentrer sur le championnat. Les supporters sont désormais "résignés" face à la faiblesse révoltante de leur club de coeur, à en croire Éric Di Meco. Même Frank McCourt, le propriétaire de l'OM, d’ordinaire assez effacé, aurait pris une grosse décision pour afficher sa déception par rapport à la campagne européen de son club.

Frank McCourt réclame un dégraissage massif et immédiat

Frank McCourt est peiné par le visage affiché par l’ OM en Ligue des champions. L’Olympique de Marseille n’a pas du tout fait honneur aux gros investissements consentis par son propriétaire américain. Or, ce dernier n’est pas un enfant de coeur, loin de là. Sur ce point, L’Équipe du jour fait savoir que « Frank McCourt est avant tout un businessman qui étudie scrupuleusement les lignes de ses comptes et il ne peut se satisfaire de la situation économique désastreuse, quatre ans après sa prise de pouvoir ». « Compte tenu des finances déjà souffreteuses du club, qui ne se sont pas améliorées avec la crise liée au Covid-19 », la désastreuse campagne en Ligue des champions ne restera donc pas impunie. Selon le quotidien sportif, « l'actionnaire exige des ventes lors des deux prochains mercatos - hiver et été. » Reste à voir quels joueurs seront dégraissés cet hiver ou en fin de saison…





Par JOËL