OM Mercato : Genoa a trouvé la solution pour Strootman

Prêté au Genoa la saison dernière, Kevin Strootman s’apprête à rejoindre l’ OM cet été. Pas si sûr. Publié par Timothée Jean le 14 juin 2021 à 19:30

Prêté au Genoa la saison dernière, Kevin Strootman s’apprête à rejoindre l’ OM cet été. Mais aux dernières nouvelles, les dirigeants italiens auraient finalement trouvé la solution pour conserver le milieu de terrain néerlandais.

OM Mercato : Un paiement en plusieurs fois pour Kevin Strootman ?

Prêté par l’Olympique de Marseille lors du mercato hivernal, Kevin Strootman a retrouvé des couleurs sous le maillot du Genoa. En moins de six mois, le milieu de terrain s’est imposé dans le club italien avec quatre passes décisives en 18 rencontres en Serie A, ce qui a décidé ses nouveaux dirigeants à le conserver. Le Néerlandais aimerait également poursuivre son aventure en Italie. Il aurait déjà donné son accord de principe pour poursuivre au Genoa. Seulement, le club italien semble avoir du mal à réunir les fonds nécessaires pour régler son transfert.

Confronté à des soucis financiers, Genoa voudrait échelonner son paiement. Selon les informations de Corriere Dello Sport, le club italien voudrait convaincre l’ OM d’accepter un paiement en plusieurs fois pour le transfert définitif de Kevin Strootman. Reste à savoir si ce paiement fractionné satisfera l’Olympique de Marseille.

Marseille ouvert à son départ

Pour l’heure, Kevin Strootman pèse trop dans les finances de l’ OM. Le club présidé par Pablo Longoria voudrait se débarrasser de l’un des plus gros salaires de son effectif. Le milieu de terrain néerlandais avait été recruté en provenance de l’AS Rome, contre un chèque de 25 millions d'euros en août 2018. Désireux de réduire sa masse salariale, l’Olympique de Marseille reste ouvert à son transfert définitif et attendrait une offre satisfaisante pour le laisser filer. Sa valeur marchande est aujourd’hui estimée à 5 millions d’euros sur Transfermarkt. Un transfert sec devrait faire les affaires de l’ OM, en quête de liquidités pour renflouer ses caisses, éprouvées par la crise sanitaire.

Afficher les commentaires