L'Argentin de 37 ans et ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, Lille et l’OGC Nice, Renato Civelli, vient de raccrocher les crampons, après une carrière débutée il y a 18 ans, dans son pays. Alors en contrat avec le club argentin du CA Huracán, le défenseur central a décidé de prendre sa retraite, et sa reconversion est pour le moins surprenante. En effet, selon le media RMC Sport, Renato Civelli a déjà préparé la suite de sa carrière, en ouvrant plusieurs boulangeries.

Passé par Lille, l’ OM et Nice, Renato Civelli arrête le football

Le joueur de 37 ans a décidé de prendre sa retraite après 18 ans de carrière, et une dernière expérience dans son pays natal, au CA Huracán. RMC Sport révèle que le défenseur central a déjà anticipé l’après-carrière, en ouvrant plusieurs boulangeries. Renato Civelli avait fait part à Nice-Matin qu’il prenait de moins en moins de plaisir à jouer au football, notamment avec l'épidémie de Covid-19, qui avait dépeuplé les stades. « Cela fait 18 ans de professionnalisme. J’aurais pu continuer 6 mois ou 1 an (…) mais c’était le moment. »

L'Argentin aura fait sa place dans le championnat de France

Les amateurs du championnat de France se souviennent très certainement du défenseur argentin de 1m93, patron de la défense, qui se démarquait par son style à l’ancienne, de stoppeur dans toutes les équipes où il est passé. Arrivé en Ligue 1 en 2006 à l’Olympique de Marseille, il formera avec le mythique Vitorino Hilton (qui vient lui aussi de raccrocher les crampons à 43 ans) la charnière centrale de l’ OM sous l’ère Gerets.

Après un passage en Argentine, il retourne en Ligue 1, cette fois-ci à l’OGC Nice, club où il passera le plus de temps dans sa carrière avec 131 apparitions pour 16 réalisations. En 2015, Civelli retente une dernière expérience en France après deux saisons en Süper Lig, cette fois au LOSC, où il s’impose encore et devient rapidement titulaire indiscutable. Il décide en 2017 de retourner dans son pays natal jusqu’à sa retraite annoncée.