PSG : Agression Hamraoui, nouvel élément dans l’enquête sur Diallo

Le PSG est secoué en ce moment par l'affaire Kheira Hamraoui-Aminata Diallo. Publié par JEAN-LUC D le 11 novembre 2021 à 13:00

La presse continue d’épiloguer sur l’agression de Kheira Hamraoui du PSG et la garde à vue d’Aminata Diallo avec de nouvelles révélations.

Un proche d’Aminata Diallo placé en garde à vue

Après l'agression de la milieu de terrain du Paris Saint-Germain Kheira Hamraoui, violentée principalement aux jambes par deux personnes munies de barres de fer, jeudi dernier, Aminata Diallo, son amie et coéquipière qui l'accompagnait dans la voiture, est dans le viseur de la Procureure de la République de Versailles, Maryvonne Caillibotte. L'hypothèse d'une agression organisée sur fond de rivalité sportive étant en effet une des principales pistes explorées pour le moment.

Et pour cause, le Journal Du Dimanche a révélé mercredi soir qu'un proche de Diallo actuellement incarcéré au sein de la prison de Lyon-Corbas aurait été placé en garde à vue depuis ce matin dans le cadre de l’enquête sur l’agression d’Hamraoui. Selon le média sportif, cet homme, bien connu des services judiciaires, aurait organisé l'agression de l’internationale française de 31 ans depuis sa cellule.

Les enquêteurs sont remontés à lui via des appels téléphoniques pour la plupart menaçants envers l’ancienne joueuse de l’Olympique Lyonnais et du FC Barcelone. Ce nouvel élément pourrait bien évidemment s'avérer décisif pour la suite de l'enquête dans cette affaire rocambolesque. D’où la dernière décision de justice.

PSG : Garde à vue prolongée pour Aminata Diallo

Placée en garde à vue depuis mercredi, Aminata Diallo a livré sa version des faits en niant la moindre implication dans l’agression sur son amie et partenaire du Paris Saint-Germain, Kheira Hamraoui. Mais du côté des enquêteurs, avec l’interpellation de son proche déjà en prison à Lyon, la pression mérite d’être accentuée sur Aminata Diallo. La Procureure de la République de Versailles, Maryvonne Caillibotte, a donc pris la décision de prolonger sa garde à vue pour 24 heures supplémentaires. La joueuse de 26 ans pourrait donc être entendue jusqu’à vendredi matin.

Affaire à suivre donc...

Afficher les commentaires