PSG : Agression Hamraoui, grosse révélation du principal suspect

PSG : Kheira Hamraoui, victime d’une agression sentimentale ? Publié par JEAN-LUC D le 11 novembre 2021 à 17:01

La presse continue de décortiquer cette rocambolesque affaire impliquant deux joueuses du PSG : Kheira Hamraoui et Aminata Diallo.

Kheira Hamraoui, victime d’une agression sentimentale ?

Au lendemain d’un succès éclatant contre le Real Madrid en Ligue des Champions (4-0), la section féminine du Paris Saint-Germain et l'équipe de France sont au coeur d'une rocambolesque affaire d’un film hollywoodien. Après l’agression de Kheira Hamraoui, sa coéquipière au PSG, Aminata Diallo a été placée en garde à vue depuis mercredi. Les enquêteurs soupçonnent une action commanditée par la joueuse de 26 ans et organisée par un homme de 34 ans déjà emprisonné du côté de Lyon.

La milieu de terrain parisienne nie toute implication, mais la police a décidé de prolonger sa garde à vue pour 24 heures supplémentaires. Quant à l’homme interpellé à Lyon, le journal L’Équipe révèle qu’il s’agit d’un « homme de 34 ans », incarcéré à la prison de Lyon-Corbas (Rhône) pour des faits de racket et d’actes de torture et de barbarie. Il est aussi « soupçonné d’avoir contacté par téléphone, de manière anonyme, quatre joueuses du PSG ( Marie-Antoinette Katoto, Grace Geyoro, Sakina Karchaoui et Aminata Diallo).

Le mystérieux auteur de l’agression contre l’ancienne joueuse de l’OL aurait expliqué avoir eu une relation extra-conjugale pendant trois ans avec Kheira Hamraoui, alors qu’elle évoluait au FC Barcelone, et vouloir ainsi avoir des détails sur sa vie afin de pouvoir se venger d’elle. Il a fait part au téléphone de détails très précis sur la vie privée d’Hamraoui, notamment une chute qu’elle aurait effectuée lors d’une soirée chez Presnel Kimpembe. Des informations qui ont permis de mettre les enquêteurs sur la piste d’une taupe dans les rangs du Paris SG.

Toujours selon la même source, cet homme aurait révélé que la relation intime qu’il a entretenue avec Hamraoui aurait brisé sa vie. Le jeudi dernier, il se serait donc vengé de son ancienne maîtresse. En attendant la fin de l’enquête, c’est la stupeur totale au sein de l’équipe féminine du PSG.

PSG : Un groupe pétrifié par la peur s’interroge

Selon Le Parisien, au sein du groupe des féminines du Paris Saint-Germain, les joueurs de Didier Ollé-Nicolle sont « sidérées » par cette situation. L’entraîneur des championnes de France en titre s’est adressé à ses joueuses, expliquant notamment : « ce n’est pas un moment facile, mais nous devons rester concentrés, car nous avons un match hyper important ce dimanche contre Lyon. » Le journal régional assure que « pendant et avant la séance d’entraînement, toutes les conversations tournaient autour de cette sombre affaire.

Et ce sont des joueuses encore abasourdies qui ont déjeuné ensemble avant de se quitter en début d’après-midi. » Quant à la victime, elle est selon L’Équipe, « traumatisée physiquement et mentalement. » Après plusieurs jours de repos, l’internationale française de 31 ans n’a pas encore repris l’entraînement. L’AFP rapporte ce jeudi que le Paris Saint-Germain a décidé d’annuler la conférence de presse initialement prévue vendredi. Pour rappel, les filles de Didier Ollé-Nicolle doivent affronter l’Olympique Lyonnais ce week-end.

Une proche des deux joueuses du PSG lâche ses vérités

Dans l'entourage de Kheira Hamraoui et Aminata Diallo, l'on se refuse absolument à croire en ce scénario. L’Équipe a interrogé une amie proche des deux joueuses. Et selon cette dernière, Aminata Diallo ne peut pas avoir commandité un tel fait contre Hamraoui.

« Certains pensent que cette agression a été manigancée par Aminata Diallo pour une question de poste, mais ce n'est pas du tout le cas. Ce sont des amies, elles ont subi cela ensemble », a-t-elle fait savoir dans les colonnes du quotidien sportif. Pendant ce temps, l’enquête de la Police suit son cours pour élucider toute cette affaire qui secoue le monde du football.

Afficher les commentaires