ASSE : La DNCG tire la sonnette d'alarme à Saint-Etienne !

ASSE : DNCG, Saint-Etienne inquiété la saison prochaine ? Publié par Thomas le 04 février 2022 à 15:44

Dans un entretien accordé à L'Équipe, le président de la DNCG a fait de grandes annonces concernant l' ASSE, en proie à de gros soucis financiers.

ASSE : Les Verts tiendront cette saison mais...

C’est un des sujets qui obnubile la direction stéphanoise depuis de longs mois maintenant. En pleine crise financière, l’AS Saint-Etienne est toujours dans l'attente de repreneurs ambitieux cette saison. Si le chantier s’annonce complexe, les dirigeants travaillent dans la plus grande discrétion pour trouver un repreneur qui succéderait au duo Roland Romeyer-Bernard Caïazzo, vivement pointé du doigt par les supporters des Verts.

Dans la crainte d’un dépôt de bilan et d’une rétrogradation, l’ ASSE s’est vu soulager lors du dernier bilan de la DNCG, la direction nationale du contrôle de gestion, chargée d’évaluer et d’encadrer la santé financière des clubs français. Interrogé ce vendredi par L'Équipe, Jean-Marc Mickeler, président de commission indépendante, s’est voulu plutôt rassurant sur la situation du football tricolore, assurant " qu'il n’y a pas de risque de dépôt de bilan d’ici la fin de la saison ".

Une superbe nouvelle pour le football hexagonal, notamment justifié par un mercato hivernal fructueux. " Le meilleur mercato d’hiver que la L1 ait enregistré depuis longtemps : 100 M€ de ventes et 69 M€ de plus-value ", se félicite Jean-Marc Micheler. Bien que ces bénéfices se regroupent majoritairement sur quatre ventes : celles de Guimaraes (Newcastle), Faivre (Lyon), Ikoné (Fiorentina) et Brahimi (OGC Nice).

Cependant, si ces bons résultats sont encourageants, le président de la DNCG reste mesuré quant au futur de certaines écuries de Ligue 1. Beaucoup de travail reste à faire pour combler la dette et réaliser les promesses de ventes formulées par les clubs. La saison dernière, les pertes en Ligue 1 s’élevaient à 645 millions d'euros, une somme colossale. De plus, le président s’est aussi montré inquiet concernant le futur de certains clubs notamment pour l’année prochaine.

Saint-Etienne et trois autres clubs en danger

Si cette saison, les clubs français devraient être épargnés de toute rétrogradation, pour l’exercice suivant, Jean-Marc Mickeler se veut plus pessimiste. " Il faut remettre 500 M€ dans le système, dont un tier sous forme d’apport de fonds propres apportés par les actionnaires. Il y a donc forcément un risque. Nous suivons naturellement quelques clubs de façon plus rapprochée. Pour ces clubs, on se pose des questions sur la saison prochaine. Il y aura de vrais enjeux lors de nos discussions avec les actionnaires ", précise-t-il.

Selon L'Équipe, ces clubs en danger seraient l’Olympique de Marseille, les Girondins de Bordeaux, le SCO d'Angers et l’AS Saint-Etienne. Le média précise également que le LOSC, à un degré moindre, est aussi dans le viseur de la DNCG. Pour rappel, la commission privée avait rétrogradé provisoirement les Girondins de Bordeaux et le SCO d'Angers en Ligue 2, avant que ces deux clubs ne fassent appel cet été.

En ce qui concerne les Verts, la direction réalise cette saison un travail minutieux pour ne pas enliser le club dans une crise irréversible. Néanmoins, si aucun repreneur n’est trouvé d’ici là, la situation pourrait drastiquement se corser.