OM-Francfort : Igor Tudor s’est trompé, un crack prend cher

OM-Francfort : Igor Tudor fait sortir Gerson et Alexis Sanchez. Publié par Timothée Jean le 14 septembre 2022 à 13:18

À l’issue de la défaite de l’ OM face à Francfort (0-1), les choix d'Igor Tudor sont peu appréciés. Le milieu de terrain Gerson est également critiqué pour son attitude.

OM-Franfort : Mamadou Niang glisse un tacle à Gerson

Six jours après son déplacement à Tottenham, l’Olympique de Marseille a concédé une nouvelle défaite en Ligue des Champions cette saison. Ce mardi soir, l’ OM s’est incliné à domicile face à l’Eintracht Francfort sur la petite des marches (0-1). Le club phocéen concède ainsi sa deuxième défaite consécutive dans cette compétition et se retrouve déjà en très mauvaise posture. L’Olympique de Marseille occupe désormais la dernière place du groupe D et sa qualification pour le tour suivant semble déjà comprise.

Au lendemain de cette contre-performance, les critiques se multiplient à l’encontre de l’entraîneur Igor Tudor, dont les choix tactiques sont jugés incompréhensibles. Toutefois, certains joueurs de l’ OM ne sont pas épargnés. Si Dimitri Payet, auteur d’une prestation décevante face à Francfort, est poussé vers la retraite par bon nombre de supporters marseillais, Gerson est, lui aussi, ouvertement critiqué pour son attitude nonchalante. Son comportement au moment de son remplacement en deuxième période n’a pas du tout plu à Mamadou Niang.

Gerson sous le maillot de l'OM.

L’ancien attaquant sénégalais, reconverti consultant pour RMC Sport, n’a pas mâché ses mots à l’encontre du milieu de terrain brésilien. « Je n’ai pas aimé, c’est une sorte de défiance. Tu dois reconnaitre que tu as fait un mauvais match. On te sort, tu perds 1-0, tu dois courir vite pour que le changement se fasse rapidement. Là, il était déçu de sortir, il a tiré la gueule, il est sorti en marchant. Ce n’est pas une bonne image à donner pour les supporters », a-t-il fustigé.

OM-Franfort : Gerson n’aurait pas dû être titulaire

Poursuivant, Mamadou Niang est convaincu que Gerson aurait dû débuter le match contre l’Eintracht Francfort sur le banc de touche. Il estime que l’entraîneur Igor Tudor s'est trompé avant et pendant la rencontre, car il aurait dû titulariser Mattéo Guendouzi dans le but d'alimenter son attaque. « Rongier et Veretout ont toujours cette sécurité avec Guendouzi quand ils jouent à trois au milieu. Là, ils jouent à deux, c’était plus compliqué de gérer les espaces. Guendouzi doit débuter sur un match comme ça. J’aurais enlevé Gerson. J’aurais amené une sécurité en plus avec Guendouzi, ça aurait permis à Dimitri (Payet) de moins courir puisque Guendouzi court pour deux. Ça aurait peut-être plus permis à Payet d’exprimer ses qualités », a-t-il indiqué.

Ainsi, les choix d’Igor Tudor sont de plus en plus pointés du doigt. Si le technicien croate réalise un excellent début de saison en championnat avec un bilan de six victoires en sept rencontres, la donne est bien différente sur la scène européenne. Son baptême en Ligue des Champions est frustrant et son équipe enchaîne les déconvenues. Avec une possession du ballon stérile, une inefficacité offensive, un pressing des attaquants défaillant et un milieu lessivé, l’ OM est passé à côté de son match face au dernier vainqueur de la Ligue Europa. Malgré un groupe renforcé cet été, avec l’arrivée de 12 nouvelles recrues, l’Olympique de Marseille ne parvient toujours pas à hisser son niveau de jeu en Ligue des Champions. Cette énième défaite vient gonfler des statistiques très peu flatteuses.

Les terribles statistiques de Marseille en Ligue des Champions

Ce mardi soir, l’ OM a concédé sa seizième défaite sur ses 17 dernières rencontres disputées en Ligue des Champions. Selon les statistiques dévoilées par Opta, les Marseillais comptabilisent 55% de revers dans cette compétition européenne. Seuls le Celtic Glasgow (58%) et Anderlecht (58%) font pire. Le club phocéen affiche aussi une terrible disette sur le plan offensif. L’OM n’a plus marqué dans le jeu dans la plus grande des compétitions européennes depuis plus de neuf ans. Il faut remonter à décembre 2013 pour retrouver la trace d’un but des Phocéens dans le jeu. C’était lors de la défaite de l’OM face au Borussia Dortmund (2-1). Souleymane Diawara inscrivait de la tête le seul but des Marseillais lors de cette rencontre.

Le club phocéen devra rapidement trouver une solution pour mettre un terme à cette terrible statistique en Ligue des Champions. Avec 0 point au compteur, l’ OM se retrouve déjà dans l’obligation d’obtenir un bon résultat face au Sporting Portugal lors de la troisième journée de C1 pour espérer avoir une chance de se qualifier pour le prochain tour. Dans le cas contraire, l’entraîneur Igor Tudor et son président Pablo Longoria se retrouveraient dans une situation peu confortable.



Afficher les commentaires