FC Nantes : Une recrue n'arrive pas à trouver ses marques au FCN

Waldemer Kita et Antoine Kombouaré, président et coach du FC Nantes. Publié par Enzo Vidy le 06 octobre 2022 à 00:31

Arrivé cet été en provenance du RC Lens, un attaquant du FC Nantes semble avoir du mal à s'adapter en ce début de saison.

FC Nantes : Ignatius Ganago n'arrive pas à s'imposer au FCN

Ignatius Ganago, attaquant du FC Nantes

Véritable symbole du mauvais début de saison des Canaris, l'ancien attaquant du RC Lens, Ignatius Ganago, n'arrive pas à trouver ses marques et semble totalement dépassé à chaque fois qu'il est aligné par Antoine Kombouaré. Dimanche dernier, il semblait perdu sur la pelouse de Louis-II, à l'image de son équipe qui s'est lourdement inclinée 4-1. Arrivé le 1er septembre au FCN, il n'a inscrit qu'un seul petit but avec les Nantais lors du déplacement à Lorient, remporter 3-2 par les Merlus. Titularisé à quatre reprises cette saison toutes compétitions confondues, l'international camerounais n'a jamais rien montré de concret et semble commencé à sérieusement décevoir Antoine Kombouaré.

L'année dernière, Ignatius Ganago a fait parler de lui lors de la toute dernière journée de Ligue 1 en inscrivant le but de l'égalisation Lensois dans les dernières secondes du match face à l'AS Monaco portant le score à 2-2, et privant les Monégasques d'une qualification directe pour la Ligue des Champions au profit de l'OM. En 55 matches disputés avec le RC Lens, l'attaquant camerounais a inscrit 12 buts.

FC Nantes : Une attaque bien muette en ce début de saison

Avec seulement neuf buts marqués en autant de rencontres, le FCN semble à la peine offensivement et s'enfonce jour après jour dans une crise. Avec une triste 17e place, les Canaris enchaînent les contre-performances. Humiliés à Louis-II le week-end dernier, Antoine Kombouaré a eu des mots forts en conférence de presse pour tenter de réveiller ses joueurs qui semblaient désemparés à Monaco.

La fin de semaine du FC Nantes s'annonce aussi rude que determinante avec le déplacement à Fribourg jeudi soir, et le derby au Roazhon Park dimanche. En cas de mauvais résultats, il pourrait y avoir de l'agitation en interne côté nantais.