Stade Rennais-Strasbourg : Le SRFC retrouve des couleurs, les notes !

Afficher l’index Masquer l’index

Le Stade Rennais retrouve le sourire avec une victoire en détente (3-0) face à un RC Strasbourg à côté de ses baskets. Découvrez les notes du SRFC.

Les hommes de Bruno Genesio recevaient un ancien de la maison, ce mercredi soir au Roazhon Park. Non pas Julien Stéphan, mis à pied le 9 janvier dernier par le RC Strasbourg, mais bien son adjoint, Mathieu Le Scornet, qui a endossé les rênes du RCSA depuis son éviction. Le coach est un enfant du Stade Rennais, lui qui intègre l’Académie en 1994.

Le Stade Rennais prend rapidement le large face au RC Strasbourg

Et les Rouge et Noir ne lui ont pas fait de cadeau ! Le Stade Rennais a dominé en tout point le RC Strasbourg, tant dans la construction du jeu que des occasions créées. Le RCSA n’y était pas sur ce match, très vite dépassé par les évènements, avec un but encaissé d’entrée de jeu (3′). En face, c’est un Stade Rennais que l’on retrouve et que l’on avait un peu perdu en route, vendredi dernier, à Lorient. On saluera le retour d’un 4-4-2 payant pour Bruno Genesio, qui n’avait pas vraiment le choix vu son infirmerie bondée, et le pari Birger Meling au poste de latéral droit.

À lire Stade Rennais – OM : Un défenseur et un milieu du SRFC sont incertains

Morgan Sanson sous le maillot du RC Strasbourg.

Le Stade Rennais propose un jeu simple, porté vers l’avant, prenant de court la défense strasbourgeoise avec un enchaînement de passes, à l’image d’un Désiré Doué passeur décisif puis buteur. Amine Gouiri, quant à lui, fait le travail en attaque et s’offre un doublé, associé à un Karl Toko-Ekambi en grande pompe pour sa première titularisation avec le Stade Rennais, mais peu décisif néanmoins.

Les notes du SRFC face au RC Strasbourg :

Mandanda 6,5 : Peu sollicité durant la rencontre (0 tir cadré pour Strasbourg), il assure facilement la protection de ses cages.

Meling 5 : Associé dans le couleur droit pour la première fois, en raison des blessures d’Hamari Traoré et Lorenz Assignon, il s’en sort pas trop mal, sans pour autant être décisif sur tous les duels. Il est parfois en retard sur certains contres.

À lire Stade Rennais : Les choix offensifs de Julien Stéphan contre Monaco !

Rodon 6 : Il assure l’essentiel, se créant même une percée à la 7e minute de jeu, en se séparant de deux strasbourgeois, dans l’optique de jouer un une-deux avec Amine Gouiri, mais qui n’aboutira pas.

Theate 7 : Comme à son habitude, il se montre décisif dans la construction du jeu, et couvre assez aisément sa zone.

Truffert 8 : Très bonne prestation ce soir. Il est très vite rentré dans son match, en sollicitant à de nombreuses reprises le ballon pour percer la défense et relancer le jeu.

Bourigeaud 6,5 : Déterminant dans les tirs cadrés, il est l’auteur de deux coups francs en première période (16′, 18’), un premier manqué, un second réussi de peu, repris de la tête par Santamaria qui file au fond des filets, mais signalé hors-jeu. Il s’offre une superbe frappe déviée à la 39’ qui touche la transversale.

À lire OL : Un gros défaut de l’Olympique Lyonnais pointé

Santamaria 5,5 : Il fait le pressing sur les offensives adverses. Auteur d’une tête dans la surface (18′) sur un coup-franc tiré par Bourigeaud, il l’inscrit au fond des filets, mais est signalé hors-jeu.

Tait 7 : Il est à l’origine du premier but rennais. Il écarte sur Truffert à gauche, qui décale à Gouiri qui perce facilement la défense. Il est également décisif dans le troisième but rennais avec une construction en triangle avec Bourigeaud en premier passeur et Doué à la réalisation.

Doué 7 : C’est sûrement l’homme du match ce soir. Passeur, constructeur et buteur. Il s’offre une superbe récupération sur un contre, en rentrant dans la surface et décalant Gouiri qui pousse le ballon au fond des filets (21’) pour inscrire le deuxième but rennais.

Gouiri 7,5 : Il réalise une entame parfaite. Auteur d’un premier but inscrit dès la 3’ minute de jeu. Il s’offre un deuxième but à la 21’ après un superbe enchaînement signé Désiré Doué (récupération, dribble, passe). Il est l’auteur d’une belle percée à partir du milieu de terrain sur une récupération de balle dans la surface rennaise (32’). Il est néanmoins moins en vue en deuxième période.

À lire OL : La victoire de Lyon à Rennes espéré comme un déclic

Toko-Ekambi 5 : En jambe pour son premier match sous les couleurs du Stade Rennais, mais peu percutant. Il se procure néanmoins une belle percée sur le flanc gauche avec une passe en profondeur pour Gouiri en début de deuxième période (48’).


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !


Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :