Vente OM : vers un rayonnement mondial pour Marseille ?

Afficher l’index Masquer l’index

Alors que l’Arabie saoudite est évoquée dans le rachat de l’OM, de nouveaux acteurs émergent dans la course à l’acquisition du club phocéen.

Vente OM : De nouveaux investisseurs émergents

La vente OM est un sujet qui passionne l’énorme communauté de supporters de l’Olympique de Marseille. L’hypothèse d’une future vente de l’OM, qui avait débuté en avril 2021, continue de résister au temps. Et cette fois-ci, ce sont de nouveaux candidats qui se signalent pour l’acquisition du club phocéen. Parmi les prétendants récemment mentionnés, l’Arabie saoudite est présentée comme le candidat le plus crédible pour propulser l’équipe marseillaise dans une autre dimension.

Ce pays du Golfe est connu pour sa richesse pétrolière et son influence économique dans l’univers du sport. Après avoir acquis Manchester City et Newcastle United, le gouvernement saoudien envisage d’investir dans un autre club européen, en ayant l’OM dans le viseur. L’objectif est bien entendu d’étendre son influence dans le monde du football et concurrencer son voisin, le Qatar, actuel propriétaire du PSG.

À lire Rachat OM : L’Arabie Saoudite jette la balle dans le camp de McCourt pour la vente

En visant l’OM, le royaume saoudien verrait donc dans cette opportunité un moyen d’accroître son rayonnement sportif et sa présence sur la scène européenne. Toutefois, les implications politiques et les critères de propriété imposés par les autorités sportives en France pourraient représenter des défis difficiles à surmonter.

Vente OM : De l’Arabie saoudite à l’Inde

Frank McCourt, actuel propriétaire de l'OM

Aussi, Frank McCourt se montre inflexible sur le sujet. Le milliardaire américain a clamé haut et fort qu’il n’a pas l’intention de céder son club. Une bonne manière sans doute de faire monter les enchères. Cette position de l’actuel propriétaire n’empêche pas pour autant les différents investisseurs de se manifester. Si pour l’heure, les dirigeants saoudiens se montrent très discrets sur leur intérêt porté à l’OM, de nouveaux investisseurs sont annoncés à Marseille.

Sur sa chaîne YouTube, Thibaud Vézirian a en effet remis une couche sur ce dossier très sensible, en assurant que l’issue de la vente de l’Olympique de Marseille est « inéluctable ». Même s’il ne souhaite pas mettre de l’huile sur le feu, le principal instigateur de la vente OM a indiqué l’arrivée de nouveaux investisseurs à Marseille. « Alors que les Saoudiens jouent encore à cache-cache », les milliardaires indiens, Mukesh Ambani et Gautam Adani, seraient aussi intéressés à l’idée de racheter l’OM.

À lire Du nouveau dans la vente OM à l’Arabie Saoudite, la Ligue 1 sauvée

L’arrivée de ces nouveaux investisseurs fortunés risque d’accélérer les négociations. L’ancien journaliste de L’Équipe assure d’ailleurs que le projet porté par les deux milliardaires indiens « reste immense et dans la lignée de tout » ce qu’il a pu évoquer ces derniers temps avec l’arrivée « d’un grand consortium à l’OM ».

Vente OM : Mukesh Ambani et Gautam Adani candidats au rachat du club

À noter que Mukesh Ambani et Gautam Adani font partie des hommes les plus riches d’Inde, avec des ressources financières considérables à leur disposition. Leur intérêt pour l’OM suggère la possibilité de réaliser d’importants investissements financiers dans le club. Ces investissements pourraient être utilisés pour renforcer l’effectif, améliorer les infrastructures et mettre en place des programmes de développement des jeunes talents.

Un soutien financier solide permettra certainement à l’OM de rivaliser avec les meilleurs clubs européens et d’aspirer à des succès en compétitions nationales et internationales. L’Inde représente aussi un marché en plein essor avec une base de fans passionnés de football. Un investissement indien dans l’OM pourrait donc ouvrir de nouvelles opportunités commerciales et marketing pour le club.

Les investisseurs indiens pourraient exploiter leur connaissance du marché local pour promouvoir l’OM en Inde, attirer des sponsors et des partenariats commerciaux lucratifs, et augmenter la visibilité et la popularité du club dans la région. Cette ouverture vers de nouveaux marchés pourrait renforcer la position de l’Olympique de Marseille en tant que club de renommée internationale et accroître ses revenus. « Les aléas géopolitiques ont redistribué quelques cartes », a ajouté le confrère.

À lire Vente OM : Les exigences de Frank McCourt aux Saoudiens dévoilées

Vente OM : Rodolphe Saadé, un milliardaire prêt à investir à Marseille

Outre l’Arabie saoudite et l’Inde, un autre potentiel acquéreur est évoqué. Il est question bien sûr de Rodolphe Saadé. Le PDG de CMA-CGM, un géant mondial du transport maritime, est, lui aussi, associé au rachat de l’OM. Il est déjà bien implanté à Marseille, puisque son entreprise deviendra le principal sponsor de l’OM la saison prochaine en remplacement de Cazoo.

Cette collaboration entre les dieux en partie a déjà été officialisée et fait courir la rumeur selon laquelle Rodolphe Saadé devrait devenir le nouveau prioritaire du club phocéen. Ayant des liens personnels et une passion pour le club, l’homme d’affaires franco-libanais pourrait être motivé par le désir de redynamiser l’OM et de contribuer à son retour au premier plan national et international.

Son expérience dans le domaine des affaires et sa vision stratégique pourraient être des atouts précieux pour le club marseillais. Quoi qu’il en soit, tous ces potentiels investisseurs devront de présenter avec une offre colossale pour tenter d’arracher l’accord de Frank McCourt, ce qui est loin d’être une mince affaire.


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !


Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :