Euro 2024 : ces joueurs qui nous ont surpris

L’Euro 2024 a été le théâtre de matchs peu excitants, mais avec beaucoup de surprises. Cette édition a donné lieu à de nombreuses histoires de rédemption, où les joueurs brillent sur la scène internationale pour faire taire leurs détracteurs, ce qui a pour effet de redorer leur blason. À l’approche de la dernière semaine de la grande fête du football, il est important de parler des joueurs qui ont le plus augmenté leur valeur marchande.

Fabian Ruiz, sensation de l’Euro 2024

Dans les conversations précédant le début de la compétition, toute mention de l’Espagne parmi les favoris du tournoi était simplement moquée. Pourtant, si la Roja doit surprendre le continent dimanche soir, Fabian Ruiz en sera l’une des principales raisons, et De la Fuente a été son plus grand supporter ces derniers temps.

Le sélectionneur espagnol a déclaré : « S’il ne s’appelait pas Fabian, on parlerait de lui sans arrêt. Il a tout et il a su tout bien faire à tout moment ». Capable de garder son sang-froid en possession du ballon, tout en se faufilant entre les adversaires pour faire la différence plus loin, le joueur du Paris Saint-Germain fait plaisir à voir avec ses ballons percutants pour ceux qui le devancent. Avec trois buts et deux passes décisives, il s’impose objectivement comme l’un des meilleurs joueurs de la compétition malgré sa saison en demi-teinte dans le club de la capitale.

Minutes454
Buts3
Passes décisives2
Pourcentage de passes réussies91,8 %
Note Globale7.69
Les statistiques de Fabian Ruiz à l’Euro 2024

William Saliba

...

Après l’annonce de la liste de Deschamps pour l’Euro, beaucoup s’interrogeaient sur le choix du titulaire au cœur de la défense. Mais si les supporters d’Arsenal et les téléspectateurs assidus de la Premier League connaissaient déjà les formidables qualités de William Saliba, qui font de lui l’un des meilleurs joueurs de Premier League à l’Euro 2024, le sélectionneur, jusqu’à cet été, lui avait souvent préféré d’autres défenseurs, comme Ibrahima Konaté et Dayot Upamecano, de Liverpool. Néanmoins, des blessures ont réduit les chances de titularisation du premier, et Saliba a finalement tué l’idée selon laquelle il était trop à l’aise à Londres pour être aussi performant au niveau international. Bien que les Bleus aient raté leur place en finale à cause de l’élimination face à l’Espagne, ils n’ont pas encaissé de but sur jeu ouvert lors des cinq matches précédant la demi-finale, et ce en grande partie grâce à la capacité du joueur d’Arsenal à contrôler le tiers défensif du terrain.

Minutes571
Pourcentage de passes réussies96.1 %
Dégagements par match4.8
Longs ballons par match2.2
Note globale6.77
Les statistiques de William Saliba à l’Euro 2024

Marc Cucurella

Certains consultants de football sont surement est hanté par leurs commentaires acerbes sur Marc Cucurella, le défenseur latéral de Chelsea. Beaucoup laissaient entendre que l’inclusion du joueur de 25 ans dans l’équipe de Luis de la Fuente nuirait à la fortune de l’Espagne. Cependant, ses prédictions se sont révélées totalement erronées. La Roja a atteint la finale en affichant un bilan défensif supérieur à celui de toutes les autres nations ayant franchi la phase de groupes, avec seulement quatre buts encaissés en six matches et deux matches sans encaisser de but. Cela est dû en grande partie à l’arrière gauche réinventé des Blues, et les spectateurs assidus de Stamford Bridge regarderont ses performances, les yeux écarquillés, avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Minutes456
Pourcentage de passes réussies89.9 %
Passes clés1.2
Tacles par match2.8
Balles interceptées1.2
Note globale6.95
Les statistiques de Marc Cucurella à l’Euro 2024

Diogo Costa

Cet Euro a été considéré comme l’une des éditions les moins excitantes, avec un manque de buts qui a permis aux défenses de s’imposer à de nombreuses reprises cet été. Et si aucune défense n’est complète sans un gardien de but fiable, le Portugal a trouvé son numéro un en la personne de Diogo Costa. Il n’a peut-être pas été en mesure d’empêcher la France d’atteindre la demi-finale, mais ses exploits en huitième de finale, où il a arrêté les trois penalties slovènes lors de la séance de tirs au but, resteront longtemps dans les mémoires. Il faut vraiment avoir les épaules pour porter la cape dans des situations aussi stressantes, et Costa a prouvé qu’il les avait.

Minutes512
Pénaltys arrêtés3
Clean sheets 3
Buts concédés3
Note globale6.70
Les statistiques de Diogo Costa à l’Euro 2024

Georges Mikautadze

Le FC Metz, club de Ligue 2, aura du mal à conserver son joueur fétiche avant la nouvelle saison. En seulement quatre matches, Georges Mikautadze a inscrit trois buts lors du premier tournoi international de la Géorgie. Les Bulldogs ont surpris le monde du football en s’imposant 2-0 face au Portugal en phase de groupes, avant d’être éliminés par l’Espagne en huitièmes de finale.

Mikautadze semblait capable de créer quelque chose à partir de rien, ce qui constituait un atout majeur pour une équipe géorgienne dont on ne pensait pas qu’elle obtiendrait plus d’un point au cours de l’été. Mais on peut dire que le joueur de 23 ans a fait plus que ce qu’il fallait pour échapper à l’obscurité de la deuxième division française la saison prochaine.

Minutes350
Buts3
Passes décisives1
Dribbles par match1.8
Note globale7.00
Les statistiques de Georges Mikautadze à l’Euro 2024

Dani Olmo

Quelques clubs européens de premier plan sont déjà à l’affût de la possibilité d’arracher Dani Olmo au RB Leipzig, où il évolue depuis des années, et il est facile de comprendre pourquoi. Le feu follet créatif a incarné le style tiki-taka de l’Espagne avec ses passes complexes et ses déplacements insaisissables dans l’entrejeu. Associé à Rodri et Fabian Ruiz dans l’entrejeu de De la Fuente après la blessure de Pedri contre l’Allemagne, il a prouvé une fois de plus que personne ne fait un milieu de terrain comme les Espagnols. La Roja excelle dans ce domaine depuis des décennies et rien n’indique que la chaîne de production va ralentir sous la nouvelle tutelle.

Minutes341
Buts3
Passes décisives2
Dribbles par match2.8
Note globale7.95
Les statistiques de Dani Olmo à l’Euro 2024

Lamine Yamal

Compte tenu de la situation de l’Espagne dans le tournoi jusqu’au moment où nous écrivons ces lignes, il n’est pas surprenant qu’autant d’Espagnols figurent sur la liste des joueurs qui ont augmenté leur prix. Le troisième est sans doute le plus spécial. À 16 ans, Lamine Yamal est devenu le plus jeune joueur à marquer un but dans un tournoi international majeur lorsque sa frappe enroulée à distance a laissé Mike Maignan bouche bée en demi-finale. C’est le couronnement d’un adolescent qui a réussi à faire lever les téléspectateurs de leur siège à chaque fois qu’il saisit le ballon et qu’il livre un peu de sa magie envoûtante. Jusqu’à présent, ses performances électriques ont exigé toute l’attention, mais même s’il est convoité par tous les clubs de football de la planète, il est probable qu’il restera dans son club d’enfance, le FC Barcelone, pour tenter de reproduire la remarquable carrière de Lionel Messi.

Minutes418
Buts1
Passes décisives3
Passes clés2.7
Note globale7.65
Les statistiques de Lamine Yamal à l’Euro 2024

Marc Guehi

À l’approche de l’euro, Marc Guehi a dû faire abstraction du bruit de fond qui entourait la blessure de Harry Maguire. Nombreux étaient ceux qui affirmaient que l’Angleterre aurait du mal à survivre sans l’ancien capitaine de Manchester United. La taille du joueur de Crystal Palace étant son principal inconvénient, on craignait que les Three Lions n’en subissent les conséquences plus tard dans le tournoi.

Certes, l’équipe de Gareth Southgate a eu du mal à maintenir une menace sur les coups de pied arrêtés sans Maguire. Mais sur le plan défensif, elle n’a jamais été aussi performante. Le joueur de 23 ans a été exceptionnel et il est probable que ses performances impériales aux côtés de John Stones lui permettront de quitter le sud de Londres cet été.

Minutes390
Pourcentage de passes réussies92.9 %
Tacles par match0.5
Note globale6.77
Les statistiques de Marc Guehi à l’Euro 2024

Cody Gakpo

Pour quelque raison que ce soit, et quelle que soit l’attention qu’on lui porte en club avec Liverpool, Cody Gakpo et les Pays-Bas forment un couple parfait sur le plan mondial. Lors de la Coupe du monde 2022, l’insaisissable attaquant a inscrit trois buts en cinq matches, et cette tendance à la hausse a également fait son retour à l’Euro. Avec l’arrivée d’Arne Slot après le départ de Jürgen Klopp, son compatriote pourrait en prendre bonne note à l’approche de la nouvelle saison de Premier League, car le joueur de 25 ans est bien plus redoutable sur l’aile que lorsqu’il est placé en position centrale.

Minutes435
Buts3
Passes décisives1
Dribbles par match1.8
Note globale7.84
Les statistiques de Cody Gakpo à l’Euro 2024

Georgi Mamardashvili

Bien sûr, les buteurs d’un côté du terrain sont extrêmement importants pour les chances d’une nation. Mais ceux qui arrêtent les tirs à l’autre bout du terrain sont tout aussi précieux. Malgré son élimination en huitièmes de finale, le porier de la Géorgie, Giorgi Mamardashvili, détient toujours le record du nombre d’arrêts dans le tournoi.

Les chiffres peuvent tromper sur le niveau de performance réel d’un joueur, la Géorgie ayant également encaissé huit buts en seulement quatre matches à l’EURO 2024. Mais le fait que Mamardashvili ait réalisé 29 arrêts pendant cette période montre à quel point il a joué un rôle essentiel dans la réécriture des annales du football géorgien en Allemagne. Actuellement sous le maillot de Valence, il n’a que 23 ans et verra sans doute son prix grimper en flèche.

Minutes330
Arrêts29
Clean sheets1
Buts concédés8
Note globale7.76
Les statistiques de Georgi Mamardashvili à l’Euro 2024