Stade Rennais - FC Nantes (3-2) : Raphinha libère Rennes, les notes

Raphinha a inscrit un doublé face au FC Nantes Publié le 01 février 2020 à 00:00

Au terme d'un derby décevant en première mi-temps puis complètement dingue en seconde, le Stade Rennais a renversé le FC Nantes en inscrivant deux buts dans le temps additionnel. Auteur d'un doublé, le Brésilien Raphinha a activement participé au succès du troisième de Ligue 1. Devant au score à deux reprises, les Canaris peuvent pour leur part se mordre les doigts.

Stade Rennais : Le show Raphinha

Raphinha (8) : la deuxième recrue la plus chère de l'histoire du Stade Rennais - 21 millions d'euros - a été étincelant et a confirmé sa montée en puissance des dernières semaines. Joueur offensif le plus en jambes de son équipe, il a multiplié les prises d'initiatives durant 90 minutes et a été justement récompensé en seconde période en inscrivant un doublé plein d'opportunisme et de volonté. Du très beau travail.

Faitout Maouassa (6) : bien plus performant que son homologue à droite Hamari Traoré, le latéral de Rennes a su apporter tout son punch sur son aile gauche. Solide défensivement face à Kader Bamba, il s'est également distingué sur le plan offensif par ses projections pleines de jus et de dynamisme. Une prestation à l'image de sa saison.

Eduardo Camavinga (4) : le jeune prodige du Stade Rennais a vécu une sale soirée. Dominé avec son compère Léa-Siliki par le milieu des Canaris, l'international Espoirs a souffert tout au long de la rencontre, même si sa deuxième mi-temps fut un peu meilleure. Mais il est surtout très malheureux sur les deux buts encaissés par son équipe, son coéquipier Da Silva contrant son dégagement sur l'ouverture du score et Simon faisant de même sur le second but nantais.

James Léa-Siliki (4) : est-ce l'arrivée de Steven N'Zonzi et donc la perspective de retrouver prochainement le banc de touche qui l'a perturbé ? Bien moins à l'aise que lors de ses dernières prestations avec les Rouge et Noir, le milieu relayeur a été méconnaissable. Peu trouvé dans le coeur du jeu et moins disponible qu'à l'accoutumée, il a laissé sa place à Benjamin Bourigeaud en milieu de seconde période, ce dernier inscrivant le but égalisateur de son équipe à la 90+5.

Adrien Hunou (4) : peu en vue dans le jeu, le buteur rennais aurait pu donner un tout autre relief à sa rencontre s'il avait mieux négocié son face-à face avec Lafont. Malheureusement pour lui, sa frappe a trouvé le poteau... Trop peu utile à son équipe, il a vite été remplacé en seconde mi-temps par Yann Gboho (56e), qui a apporté du dynamisme et de l'activité à l'attaque rennaise et s'est montré décisif en fin de match en étant passeur décisif pour Bourigeaud.

Les autres joueurs du Stade Rennais

Edouard Mendy (6) ; Hamari Traoré (4) ; Damien Da Silva (5) ; Jérémy Gélin (6) ; Flavien Tait (4) ; MBaye Niang (5)

FC Nantes : Blas n'aura pas suffi

Ludovic Blas (7) : l'homme dangereux côté nantais. Très inspiré ballon au pied et facilement trouvé par ses partenaires, le meneur de jeu a régalé techniquement tout au long de la soirée grâce à ses dribbles et ses percussions. Auteur de trois frappes cadrées stoppées par Edouard Mendy (9e, 30e, 64e), il lui aura manqué d'un peu de précision dans ses tentatives pour réaliser le match parfait.

Molla Wagué (6) : de retour de blessure et associé pour la première fois à René Khrin, le Malien a réalisé une prestation très solide. Ses interventions pleines d'à-propos et son placement impeccable ont longtemps permis à Nantes de repousser les offensives rennaises. Directement impliqué sur le premier but de son équipe en se retrouvant au coeur du cafouillage amenant le but contre son camp de Da Silva, il aura également su se montrer décisif sur le plan offensif.

Charles Traoré (5) : opposé à Raphinha, l'homme en feu côté rennais, le latéral gauche du FC Nantes s'en est plutôt bien tiré, notamment en première mi-temps. Solide dans les duels face à un adversaire direct qui semblait pouvoir faire la différence à tout moment, il s'est cependant relâché et montré trop passif en seconde période, le Brésilien en profitant pour inscrire un doublé.

René Khrin (4) : son association avec Wagué a globalement très bien fonctionné, mais le Slovène s'est oublié à la 69e minute en commettant l'irréparable sur Mbaye Niang dans la surface de réparation. Moins serein par la suite, il est malheureux sur le troisième but rennais en couvrant malencontreusement Raphinha.

Renaud Emond (3) : la recrue belge du mercato hivernal a passé une soirée compliquée sur la pelouse du Roazhon Park. Hormis un début de match correct où ses déviations dos au but ont mis à plusieurs reprises ses partenaires dans le sens du jeu, il n'a pas existé dans son rôle d'attaquant de pointe. Un match et une prestation à oublier.

Les autres joueurs du FC Nantes

Alban Lafont (6) ; Dennis Appiah (5) ; Abdoulaye Touré (5) ; Imran Louza (6) ; Kader Bamba (5) ; Moses Simon (5)

Par Nicolas