PSG : Grosse désillusion pour Sergio Ramos après le Maccabi Haïfa

Sergio Ramos, défenseur central du PSG. Publié par JEAN-LUC D le 16 septembre 2022 à 22:18

Titulaire avec le PSG depuis le début de saison et contre le Maccabi Haïfa mercredi soir, Sergio Ramos ne semble pas encore avoir atteint son niveau d’antan.

PSG : Luis Enrique pas suffisamment convaincu par Sergio Ramos

Après une première saison compliquée pour des blessures récurrentes, Sergio Ramos rassure de nouveau. Titulaire depuis le début de l’exercice 2022-2023 avec le Paris Saint-Germain, le défenseur central de 36 ans retrouve son niveau. Et en Espagne, la presse assure que la bonne forme de l’ancien capitaine du Real Madrid a tapé dans l’oeil du sélectionneur de la Roja, Luis Enrique. En effet, d’après les informations rapportées par le journal Marca, Sergio Ramos figure sur la liste des pré-convoqués en vue du groupe à venir pour les matches de l'Espagne face à la Suisse et le Portugal, un an et demi après sa dernière apparition en sélection.



Mais il semble que le protégé de Christophe Galtier n’a pas suffisamment convaincu le sélectionneur de l’Espagne. En effet, la Fédération Espagnole de Football a annoncé ce vendredi la liste de Luis Enrique pour la Ligue des Nations et Sergio Ramos n’a pas été retenu pour les matches contre la Suisse et le Portugal. Pressenti pour retrouver la Roja pour ses deux prochains matches de Ligue des nations, le coéquipier de Lionel Messi a finalement été snobé par l’ancien entraîneur du FC Barcelone, pourtant privé d'Aymeric Laporte, blessé depuis le début de saison.

Arrivé au PSG cet été en provenance de Valence pour 22 millions d’euros, Carlos Soler figure dans le groupe, tout comme Pablo Sarabia. Par contre, le milieu de terrain Fabian Ruiz (26 ans), arrivé cet été en provenance de Naples, et le latéral gauche Juan Bernat (29 ans) n’ont pas été convoqués par Luis Enrique. Avec seulement 43 minutes dans les jambes depuis le début de la saison, l’attaquant du Real Madrid Marco Asensio a lui aussi été appelé par Enrique.

La liste des 25 Espagnols convoqués par Luis Enrique

Sergio Ramos sous les couleurs de la Roja.

Gardiens : Unai Simón (Atheltic Bilbao), Robert Sanchez (Brighton), David Raya (Brentford)

Défenseurs : César Azpilicueta (Chelsea), Dani Carvajal (Real Madrid), Eric García (FC Barcelone), Pau Torres (Villarreal), Jordi Alba (FC Barcelone), José Gaya (Valence), Hugo Guillamón (Valence), Diego Llorente (Leeds)

Milieux de terrain : Sergio Busquets (FC Barcelone), Rodri Hernández (Manchester City), Pedri González (FC Barcelone), Carlos Soler (PSG), Koke Resurrección (Atlético Madrid), Gavi (FC Barcelone), Marcos Llorente (Atlético Madrid)

Attaquants : Ferran Torres (FC Barcelone), Pablo Sarabia (PSG), Marco Asensio (Real Madrid), Nico Williams (Athletic Bilbao), Alvaro Morata (Atlético Madrid), Borja Iglesias (Real Betis), Yeremy Pino (Villarreal).

PSG : Luis Enrique envoie un message fort à Sergio Ramos

Présent en conférence de presse ce vendredi, le sélectionneur de l’équipe nationale d’Espagne, Luis Enrique, est revenu sur sa décision de se passer des services de Sergio Ramos pour les prochains matches de la Ligue des Nations. Le technicien catalan assure que « la porte de l'équipe nationale n'est fermée pour aucun joueur espagnol en activité. Quel pourcentage voulez-vous entendre concernant sa participation à la Coupe du monde ? Allez, 80. Je plaisante, mais je ne sais pas. »

Luis Enrique s’est d’ailleurs réjoui pour le retour en forme du Champion du monde 2010 avec le Paris Saint-Germain. « Pour moi, c'est une excellente nouvelle de voir Sergio Ramos sur le terrain de manière continue. À partir de là, je peux vous dire ce que vous voulez, mais je considère que les meilleurs joueurs à la place de Sergio Ramos sont ceux que j'ai appelés », a-t-il ajouté. Poursuivant, l’ancien milieu de terrain barcelonais a avoué qu'il n'est pas particulièrement chaud pour emmener 26 joueurs à la Coupe du monde, ce qui réduit énormément les chances de voir le numéro 4 du PSG au Qatar.

« Lors de la dernière réunion que nous avons eue avec les entraîneurs, tout le monde a fait remarquer que seule l'Espagne avait emmené 24 joueurs à l'Euro. Maintenant, la FIFA permet aux trois joueurs qui ne sont pas sur la feuille de match d'être appelés. Il y a des joueurs qui sont venus sans jouer pour leur équipe. Nous apprécions ce qu'ils font dans leurs équipes, mais surtout ce qu'ils font ici. Il ne faut pas faire de formule mathématique, car cela dépendra de ce que nous déciderons », a expliqué Luis Enrique.