Mercato : Neymar, Hazard… ces flops à plus de 100M€

Chaque saison, le mercato électrise les fans de football. Les grands clubs s’affrontent pour s’offrir les services des plus grandes stars du ballon rond. Ces transactions qui peuvent atteindre des centaines de millions d’euros peuvent être rentable ou pas. Retour sur les transferts qui n’ont pas toujours été une réussite.

Mercato : Neymar, le joueur le plus cher de l’histoire

Quand on pense aux plus gros transferts de l’histoire, le premier qui nous vient à l’esprit est forcément Neymar. Après avoir confirmé son statut de grand joueur au FC Barcelone, il part au Paris Saint-Germain en 2017 pour 222 millions. Le Brésilien devient le transfert le plus cher de l’histoire du football, mais n’aura jamais complètement répondu aux attentes malgré ses débuts somptueux. Son passage au PSG qui était plein de promesses, s’avèrera en fin de compte mitigé. Il a pu mener le club à sa plus belle épopée en Ligue des Champions (Finale, 2020), mais n’est jamais parvenu à ramener la Coupe d’Europe au Trocadéro. Par ailleurs, ses blessures répétitives ne lui ont pas permis de mener une belle carrière en France.

En six ans au club, le jeune joueur n’a jamais réalisé une saison complète. Il aura raté près de la moitié des matchs, souvent pendant les plus cruciaux de Ligue des champions : huitièmes de finale retour en 2018, aller et retour en 2019, ou encore huitièmes de finales retour en 2023. De plus son passage est aussi marqué par une relation houleuse avec ses supporters. Ceux-ci lui reprochaient ses blessures, mais aussi et surtout ses sorties (boite de nuit, fast-food, poker…) et plus généralement un non-respect de l’institution PSG. Au cours de son passage dans la capitale, il sera sifflé de nombreuses reprises. Mais c’est sans doute le dernier incident avec les supporters qui aura précipité son départ : en mai 2023. après Cristiano Ronaldo ou Karim Benzema, Neymar a, lui aussi, cédé aux sirènes de l’Arabie Saoudite. Poussé également dehors par le PSG, l’ancien joueur du Barça s’est engagé avec Al-Hilal,

Hazard flop du real

...

Il était plein de talent, la star de Chelsea et de la Belgique, mais son arrivée au Real Madrid en 2019 aura changé la trajectoire de sa carrière. Eden Hazard, a débarqué dans la capitale espagnole avec d’énormes promesses. Sortant de plusieurs prestations de grande classe avec son club, l’ancien lillois réalisait enfin son rêve en signant au Réal. Recruté pour faire pallier le départ de Cristiano Ronaldo, Hazard n’aura finalement jamais réussi à s’imposer dans le club madrilène. Plombé par ses blessures, l’attaquant belge n’a lui non plus jamais effectué de saison complète et a très vite été relégué sur le banc avec l’éclosion des jeunes brésiliens Vincius et Rodrygo. Aujourd’hui à la retraite, il n’a pas hésité à revenir sur les moments douloureux de sa carrière. Dans le podcast Chequeo Var, le natif de La Louvière est revenu sur son seul regret dans sa carrière et c’était physique.

« Si je pouvais changer une seule chose du passé, ce serait certainement l’opération de la cheville, que j’ai subie en mars 2020. À mon retour à Madrid de Dallas venait d’éclater le Covid-19. J’ai passé plus de deux mois seul à la maison, nécessitant une rééducation, mais sans physiothérapeute. Si je pouvais changer une situation de mon passé, ce serait celle-là. J’appelais le médecin et lui demandais de venir me soigner même avec la pandémie. Mon objectif était de retrouver le haut niveau. À la fin du confinement, je suis retourné sur le terrain, mais ma cheville n’allait pas bien. En fait, elle s’est encore cassée. Ça n’avait pas changé » a-t-il confié aux auditeurs. Après cette blessure à la cheville en 2019, le Belge n’a réalisé que des petits retours. Il a manqué 314 jours pour blessures et a loupé 69 matchs avec le Real Madrid.

Les ratés du Barca

Le départ de Neymar au PSG pour 222 millions n’a pas fait que dérégler le marché des transferts. Il est aussi un des facteurs de la décadence économique du FC Barcelone. Pour pallier le départ de la star brésilienne, le club catalan avait fait le choix de recruter un autre Brésilien, Philippe Coutinho pour la somme de 160 millions d’euros. L’ancien joueur de l’Inter Milan sortait à l’époque de plusieurs saisons intéressantes avec Liverpool et a pour mission de reformer un trio d’attaque magique avec Messi et Suarez. Malheureusement, le jeune joueur n’arrivera vraiment jamais à atteindre son meilleur niveau et finira par être rapidement prêté au Bayern puis à Aston Villa.

Pour Antoine Griezmann, c’est un peu le même résultat. Après cinq années plus que réussies avec l’Atlético Madrid, le Français met enfin les pieds au Barça en 2019. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et l’association du numéro 7 des Bleus avec Messi et Suarez ne prendra jamais. « Grizou » retournera finalement chez les colchoneros suites à trois saisons décevantes en Catalogne. Evoquant l’un des transferts hors de prix, Ousmane Dembélé, on ne peut ni réellement parler d’échec, ni de réussite. Si ses premières saisons chez les blaugranas sont ponctuées par de nombreuses blessures, le Français a petit à petit su exploiter ses qualités pour briller en Catalogne. Mais après six saisons passées au club, l’ancien rennais n’aura jamais vraiment réussi à exploser et à faire oublier Neymar dont il a suivi la trajectoire en rejoignant le PSG l’été dernier.