Euro 2024 : Kylian Mbappé critique ses coéquipiers

La France s’apprête à affronter le Portugal pour les quarts de finales de l’Euro 2024. Mais avant d’arriver à ce stade, les bleus ont été critiqués plusieurs fois sur la qualité de leurs prestations. Le principal concerné Kylian Mbappé s’est défendu en conférence de presse tout en créant une polémique.

Un manque de talent

Tous les projecteurs seront rivés sur lui ce soir. Kylian Mbappé est très attendu ce soir. Auteur de prestations qualifiées de « médiocre », le natif de Bondy devra jouer avec la pression de prouver son statut de grand joueur. Critiqué à plusieurs reprises et parfois de manière virulente sur sa façon de jouer, il s’est expliqué en conférence de presse.

L’attaquant de 25 ans a été interrogé sur le fait qu’il prenait désormais moins la profondeur sur le front de l’attaque, et sa réponse n’a pas traîné : « Un attaquant doit toujours s’adapter à toutes les situations qu’il a, à ses coéquipiers, aux caractéristiques de ses coéquipiers. Beaucoup de gens font des références au jeu qu’on avait quand je suis arrivé en sélection. Mais on avait des joueurs différents.« 

Toujours dans son discours, le joueur du Real Madrid a reconnu le vide important laissé par l’absence de son coéquipier Paul Pogba : « Par exemple, au milieu, on avait un joueur comme Paul Pogba qu’on n’a plus aujourd’hui. Avec Paul Pogba, tu as juste à baisser la tête, courir, faire un appel et tu sais que le ballon va arriver dans ton pied. Donc pour un attaquant, il faut analyser quel type de joueur tu as et essayer de les mettre dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, avec les joueurs que j’ai, peut-être qu’on peut moins jouer en profondeur parce que c’est moins leur caractéristique de vous envoyer en profondeur » rajoute-t-il. L’ancien joueur de la Juventus était une clé du milieu de terrain français, mais ne joue actuellement plus au football. Il purge une suspension de quatre ans de toute activité liée au football à la suite d’un contrôle antidopage manqué en août 2023.

La fin de carrière pour Pogba ?

...

À 31 ans, Pogba ne pourra pas revenir sur le terrain avant d’avoir presque 35 ans, à moins qu’il ne réussisse à faire appel de la décision. Malgré son interdiction de jouer au football, Pogba a assisté au match de la France contre la Belgique en début de semaine. L’ancienne star de la Juventus a été photographiée en train de participer aux célébrations de la France après le match et a ensuite insisté sur le fait qu’il était déterminé à revenir sur le terrain.

 » Je me sens toujours comme un joueur, je m’entraîne et dans ces moments-là, je ne dois être que positif. Je passe beaucoup de temps avec ma famille, je vois mes enfants grandir. Je ne fais pas ce que j’aime, c’est-à-dire le football, mais j’ai vraiment hâte de revenir. Je suis tellement impatient que je me sens comme un enfant qui veut devenir professionnel. », a-t-il déclaré à Sky Sports Italy.

L’association entre Pogba et Mbappé a été très fructueuse pour la France. Les deux joueurs ont disputé 41 matches ensemble avec les Bleus, et Mbappé a marqué 20 fois et délivré 17 passes décisives au cours de ces rencontres. Alors que la France se prépare à affronter le Portugal en quart de finale, Mbappé devra continuer à s’adapter sans son acolyte. Il n’a marqué qu’une seule fois à l’Euro 2024 et espère en marquer d’autres lors de la grande soirée pour propulser la France en demi-finale.

Une vague d’indignation

C’est peu dire que les propos de Mbappé ont provoqué des réactions très négatives. Beaucoup y voient un manque de respect vis-à-vis de ses partenaires en bleu. Si certains n’ont certes pas le même style de jeu que Paul Pogba, sont-ils pour autant incapables de faire des passes en profondeur ? Voir un capitaine de l’équipe de France sortir ce genre « d’excuse » en pointant du doigt ses coéquipiers peut surprendre. 

« Dans un monde de communication où il faut faire attention à ce que tu dis. Aujourd’hui (hier), il vient de montrer que c’était un moins bon capitaine qu’Antoine Griezmann. Lui n’aurait jamais dit ça. Il aurait dit : « ce sont des gars du groupe, on peut tous avoir un coup de moins bien », et il se serait mis dedans », a lâché Kevin Diaz au micro de RMC Sport.

Dans L’After, plusieurs éditorialistes ont confié leur désolation face aux propos du capitaine de l’équipe de France avant un rendez-vous aussi important, même s’ils ne sont pas réellement surpris.

« Sa déclaration est lunaire (…) Rien que dans la sémantique des mots, lorsqu’il dit « les joueurs que j’ai », moi, je trouve ça fou et révélateur. Au moins, ça confirme beaucoup de choses sur Kylian Mbappé (…) Il y a une culture de l’excuse autour de lui cette saison (…) Moi, si je suis milieu de terrain du Real Madrid, de Monaco, du PSG, je le prends quand même très mal. Il confirme qu’il voit les appels que comme un moyen d’avoir les ballons, faire le travail invisible, ça ne l’intéresse pas (…) C’est un joueur qui quand il jouait avec Neymar et Lionel Messi voulait avoir le ballon dans les pieds. Mais quand Pogba est là lors de l’Euro 2024, Mbappé est transparent. Quand tu es capitaine, comme il l’est, tu ne parles pas comme ça », s’est offusqué Walid Acherchour.

Les réactions sont nombreuses, le nouveau joueur du Real Madrid ne laissant personne indifférent. Au natif de Bondy de répondre ce vendredi soir face au Portugal.