Mercato : Où en est-on du remplaçant de Mbappé au PSG ?

Le départ de Kylian Mbappé au Real Madrid laisse un vide au PSG, qui explore diverses options pour le remplacer. Des solutions internes aux cibles coûteuses, le club de la capitale cherche à combler le manque laissé par son étoile française.

Un remplaçant de Mbappé gratuit.

Annoncé depuis plusieurs mois et officiel depuis deux semaines, le départ de Kylian Mbappé au Real Madrid va laisser un vide au Paris Saint-Germain. Statistiquement parlant, personne pour le moment n’est capable de combler le manque laissé par le numéro 10 de l’équipe de France.

Pour cela, le PSG possède de multiples options, plus ou moins onéreuses. Pour commencer par la moins chère, il y a l’option de ne rien faire. Actuellement, cette option n’est pas vraiment envisagée par les supporters ou les dirigeants. Donner un rôle majeur à Barcola et jouer de la rotation entre Ramos et Kolo Muani ne paraît pas comme la solution idéale. Mais le PSG a de quoi faire avec, en suppléant, Asensio et Lee. Cependant, cette solution, bien qu’envisageable, reste basée sur des incertitudes, et ce n’est pas ce dont le PSG a besoin, des paris.

Toujours dans la même gamme de prix, c’est-à-dire gratuit, le PSG peut espérer le retour de prêt de Xavi Simons. Cette éventualité ne paraît pas aussi simple. Le joueur et le club sont dans une situation un peu particulière, où les rumeurs fusent, mais le joueur ne donnera sa décision qu’après l’Euro. Pour le moment, de nombreux clubs sont intéressés par le joueur, dont le PSG, mais Xavi ne semble pas vouloir retourner au PSG pour la saison prochaine.

Un choix des dirigeants du PSG

...

Une fois toutes les options de la gratuité écartées, que reste-t-il ? Des options coûteuses, très coûteuses. Plusieurs rumeurs et intérêts ont été écartés. La piste revenue avec le plus d’insistance est celle menant à Khvicha Kvaratskhelia. Alors qu’elle était bien partie, la venue d’Antonio Conte sur le banc napolitain a complètement changé la donne et a même poussé l’ailier géorgien à prolonger son aventure à Naples, convaincu par le nouveau projet.

Au moment où la piste Kvaratskhelia émergeait, une autre était apparue en même temps, celle menant à Rafael Leao. Cette dernière était une volonté de Luis Campos, mais l’entraîneur Luis Enrique a posé son veto dessus, n’aimant pas réellement son profil. L’Operating Partner de l’AC Milan, qui n’est autre que Zlatan Ibrahimovic, a depuis annoncé que Leao allait rester milanais au terme de ce mercato.

Le PSG, qui a des yeux un peu partout, a aussi été séduit par le Colombien des Reds, Luis Diaz. Estimé à 75 millions d’euros par Liverpool, il ne partira pas non plus au Paris Saint-Germain cet été. « Je suis très heureux à Liverpool, c’est une grande équipe et un grand club, j’ai toujours voulu jouer là-bas, donc je suis très heureux et détendu. Je ne pense à rien d’autre, je suis focalisé sur l’équipe nationale colombienne. »

Des opportunités de marché

Parmi toutes les offres de marché cet été, le club de la capitale va peut-être trouver le remplaçant de Mbappé grâce à ce dernier. Sa signature au Real va réduire drastiquement le temps de jeu de Rodrygo. Ce dernier sait qu’il sera très souvent mis sur le banc à cause de la quantité d’offensifs que le Real possédera la saison prochaine. Le PSG a donc sauté sur l’occasion, mais s’est pour le moment heurté à un Florentino Perez qui ne souhaite pas brader son joueur.

Pour le moment, tous les joueurs cités sont des ailiers gauches, mais les Parisiens ont aussi la ferme intention d’essayer d’enrôler Julian Alvarez. Le buteur argentin souhaite se trouver un club où il sera titulaire et plus seulement un joueur de rotation comme il peut l’être à City. Mais les Sky Blues n’ont pas dit leur dernier mot et comptent bien garder leur attaquant la saison prochaine.

Du côté du Bayern, des cadres sont poussés vers la sortie. Et Kingsley Coman en fait partie. Cette opportunité pourrait bien intéresser le Qatar, qui a toujours voulu faire revenir sa pépite. Pour un prix de moins d’une cinquantaine de millions d’euros, le PSG peut tenter le coup, mais il ne se contentera pas d’un pari, et cherche à avoir du concret.