Stade Rennais : Le FC Nantes peut trembler, le SRFC est au top !

Martin Terrier buteur avec le Stade Rennais contre le Dynamo Kiev. Publié par Thomas le 07 octobre 2022 à 15:23

À l'approche du bouillant derby de l'Ouest entre le Stade Rennais et le FC Nantes, tous les voyants sont au vert pour le SRFC, qui part comme grand favori.

Stade Rennais : Le SRFC dans les pas d'une saison 2021/2022 historique

Les inquiétudes étaient nombreuses chez les supporters en début de saison, où le SRFC avait enchaîné 2 défaites (FC Lorient, RC Lens) et un nul (AS Monaco) en quatre rencontres. Disposant d’un effectif en pleine transition, Bruno Genesio devait composer avec une équipe nouvelle dont la moyenne d'âge ne dépassait pas les 23 ans (soit la plus jeune de Ligue 1). Deux mois après le début du championnat, le club breton semble enfin avoir trouvé son équilibre. Si tout n’est pas parfait dans le jeu, le Stade Rennais renoue avec les résultats positifs, enchaînant hier soir contre le Dynamo Kiev une 8e rencontre sans défaite (succès 2-1).



Une mise en route progressive qui n’est pas sans rappeler le début de saison dernière, où les Rouge et Noir, 16es de Ligue 1, avaient mis un coup d’accélérateur après leur victoire contre Clermont, le 22 septembre 2021, enchaînant une dizaine de rencontres sans défaite et remontant dans le haut du classement.

"Notre saison ressemble à notre début de l’année dernière. Un mois d’août où on a eu du mal dans le jeu et un mois de septembre plus encourageant. On est sur une bonne dynamique. Je trouve que l’équipe retrouve des automatismes et des enchaînements très intéressants. On doit gagner en maturité. Pas au niveau du sérieux mais sur la gestion des matches", évoquait Bruno Genesio mercredi en conférence de presse.

Une montée en puissance qui arrive à point nommé, juste avant le choc contre le FC Nantes, au Roazhon Park dimanche.

Stade Rennais : La jeunesse du SRFC partie pour tout rafler cette saison

Amine Gouiri et Arnaud Kalimuendo (Stade Rennais)

Désireux de renforcer son effectif avec des éléments prometteurs, Florian Maurice avait enregistré le dernier jour du mercato les arrivées de Christopher Wooh (21 ans) et Amine Gouiri (22 ans), qui venaient compléter les signatures d’Arnaud Kalimuendo (22 ans), Arthur Theate (22 ans) et Joe Rodon (24 ans). Un pari risqué de la part du directeur sportif breton qui semble toutefois porter ses fruits. Sous l’impulsion d’une philosophie de jeu offensive, Bruno Genesio semble avoir trouvé la bonne recette pour faire cohabiter toutes ces pépites au sein d’un même effectif. Mais alors que tous les regards se portaient sur ces recrues prometteuses, c’est du côté du centre de formation, que la plus grande promesse de la saison semble émerger.

Stade Rennais : Désiré Doué, l’invité surprise du onze de Genesio

Encore inconnu cet été, Désiré Doué signe une montée en puissance inattendue en ce début de saison. À seulement 17 ans, le natif d’Angers déjoue tous les standards de précocité, devenant hier soir en Ligue Europa, le premier joueur de la génération 2005 à scorer dans une compétition européenne. Libéré dans son jeu malgré son peu d’expérience dans l’élite, le milieu offensif pourrait bien venir jouer les trouble-fêtes cette saison dans le onze de Bruno Genesio.

"Il a du caractère et une grande confiance en lui, ce qui lui a permis d'aller chercher ce ballon pour marquer ce but. C'est un très jeune joueur, mais faire ce qu'il fait depuis quelques temps, à son âge, montre un potentiel de très haut niveau", déclarait hier soir le coach du SRFC au sujet de son jeune latent.

Contre le FC Nantes, Rennes en grand favori

Battu par l’équipe d’Antoine Kombouaré lors de leur dernière opposition en championnat, le SRFC part avec l’étiquette de favori ce dimanche pour ce nouveau derby de l’Ouest. Si Jérémy Doku manquera une nouvelle fois à l’appel pour ce match crucial, Bruno Genesio pourra compter sur un renfort de poids, le Portugais Xeka. Recruté pour pallier à la blessure de Baptiste Santamaria, l’ancien joueur du LOSC devrait débuter la rencontre face aux Canaris au Roazhon Park. Un soulagement pour l’entraîneur breton qui utilisait jusqu’alors le très jeune Lesley Ugochukwu dans son 4-4-2. Sur une dynamique très positive, le Stade Rennais devrait ainsi évoluer avec son équipe type contre le FC Nantes, qui de son côté, continue sa longue dégringolade cette saison.

Antoine Kombouaré lance un avertissement à ses joueurs avant SRFC-Nantes.

Logiquement battus par Fribourg en Ligue Europa, les Jaune et Vert connaissent une passe drastiquement opposée au rival breton. Si Rennes cartonne, le FCN est quant à lui sur une série noire de 4 défaites et 1 nul en 5 rencontres. Un nouveau revers dimanche après-midi chez les Rouge et Noir pourrait tout simplement plonger l’équipe de Ludovic Blas dans la zone rouge.

"Je vais gueuler mais il faut que je fasse attention parce qu’ils ont besoin que je les aide, que je les rassure, que je leur donne la confiance. En match, c’est pareil, il faut défendre tout en ayant l’ambition d’aller de l’avant, de porter le danger et de marquer. Maintenant, on a la chance d’avoir un gros derby à jouer dès dimanche. On ne devra pas être frileux", a annoncé le technicien kanak après la défaite des siens contre Fribourg.