PSG, OL, OM et les autres : La Taxe à 75 % où l'avenir d'une villenie !

Publié par chronique le 13 avril 2013 à 22:28

Le principe de calcul

Il est compliqué et, Dieu m'en garde, je ne suis point fiscaliste. En réalité, il n'y a que 45% de surtaxe de la fraction salariale supérieure à 1 M euros / an et non par mois, pour rectifier une croyance erronée et c'est pour cela que maints clubs sont touchés. Cela ne fait guère que 84 000 euros/ mois ! A Saint-Etienne, le salaire moyen dit salary cap est de 45 000 euros (une misère !). Il faut pondérer ce chiffre de 75 % à partir du principe de progressivité de l'impôt et du système de tranches. Seule la tranche ultime et marginale est imposée à ce taux. En moyenne, l'imposition des "gros bonnets" est de l'ordre de 48 % en moyenne.

Qui est touché ?

En tout et pour tout, en incluant le foot, 1000 à 1500 foyers fiscaux sont touchés. L'INSEE, de son côté, dit que 3523 foyers touchent plus de 1 , 221 M en 2009. Les clubs de football sont concernés bien que NLG (dit Le Graët) ait annoncé que les clubs de foot étaient exemptés comme PME (je dirai plutôt que les clubs de foot sont des entreprises démentielles (GDE = Grandes et Démentielles Entreprises).

Entre 100 et 120 joueurs sur 12 clubs en L 1 française, dont 21 (voire 30) au PSG, 16 à l' OM et 12 à l' OL sont concernés. Cela représenterait un surcoût de 82 M en L 1 selon F. Thiriez. Il faut savoir qu'avant ce projet de taxation, le football français était endetté à hauteur de 60 M en 2011-12. Attention, le seul Barça = 600 M !

Les footballeurs les mieux payés

Selon des chiffres contestables comme tous les chiffres, il faut tout d'abord prendre en compte les salaires mensuels des joueurs du PSG :

1. ZI = 1, 375 000

2. T. Silva = 780 000

3. E. Lavezzi = 415 000

4. Alex = 340 000

5. T. Motta = 333 000

6. M. Sakho = itou

7. M. Sissoko = 325 000

8. K. Gameiro = 300 000

9. J. Menez = 280 000

10. . Sirigu = 250 000

11.Lucas Mopura = 250 000

12. J. Pastore = 240 000

13. B. Matuidi = 240 000

14. S. Maxwell = 210 000

15. M. Bodmer = 180 000

16. C. Chantôme = 150 000

17. S. Armand = 150 000

18. Z. Camara = 140 000

19. N. Douchez = 120 000

20. M. Verratti = 105 000

21. C. Jallet = 100 000

22. P. Luyindula = 100 000

23. S. Tiéné = 70 000

Entraîneur = 500 000

Vous constatez donc, en comparant avec Saint-Etienne, que seul le 23e pourrait être pensionné à Châteaucreux, et encore !

Si l'on regarde ailleurs, les gros salaires se raréfient mais il y en a : Gignac et Valbuena (OM) 4 M / an - Gomis (OL) 4, 1 - Gourcuff (OL) 6,8 - Alou Diarra : 4, 4 etc.

Si vous prenez le TOP mondial, c'est bien pis !

Messi = 31 M / an - Ronaldo = 27, 5 (mais il arrondit en faisant de la pub pour les slips avec panneaux géants dans les grandes gares italiennes) - Wayne (et non Mickey) Rooney = 20, 7 - Samuel Eto'o = 20, 5 - D. Beckham = 19 etc...

Et les petits clubs ?

Ils pleurent comme des miséreux alors qu'ils sont bien moins touchés que le PSG car beaucoup plus "radins".

Montpellier, Loulou envisage de vendre Bedimo et Belhanda parce qu'il ne veut pas racker !

A Bordeaux (Tavernost et Triaud ne sont pas mieux que Loulou), on grogne aussi, 5 joueurs seraient concernés. A Lille, Seydoux, qui n'est pas à plaindre, envisage de se séparer de Basa, Kalou, Payet.

A Sainté, encore pire, ce pleureur de Romeyer évoque des salaires bonifiés à 105 000 ce qui ferait 1, 26 M / an. 9 joueurs seraient touchés et cela représenterait une taxation supplémentaire de 5 à 6 M.

Pourquoi le Qatar peut et les autres pas ?

La population du Qatar est bien moindre que celle de la France (1, 903 447 vs 63 M) et il n'y aurait que 200 000 autochtones. Le PIB / habitant est de 98 144 vs 43 000. L'écart, en tenant compte de la seule population, est de l'ordre de 300 fois. Ce qui fait que lorsque le Qatar achète un joueur 300 M, il ne lui revient qu'à 1 M. Même en divisant ce rapport de 300 par 6, il reste de 50 fois. Un billet de 500 euros dans la poche d'un qatari, c'est 10 euros.

Que penser de cette perspective ?

Tout d'abord cette taxation exceptionnelle n'est prévue que pour deux années. Ensuite, il y a ceux qui crient à la fuite des ...cerveaux (!) ...heu ! des gambettes...! Nos meilleurs joueurs partiraient à l'étranger. On a déjà assisté à ce phénomène lors des deux derniers mercatos mais en raison du budget déficitaire des clubs français.

Lorsqu'on prend en compte le spectacle offert par les gros calibres, on se prend à être dubitatif. Quels sont les joueurs payés des salaires exorbitants qui accomplissent des prodiges à chaque match pour ébahir les spectateurs et téléspectateurs ? Ibra, c'est quand i veut ! Messi, oui ! En quart de C1, il entre, et 9 mn après le Barça égalise. Mais le Barça, dans son ensemble, sur les deux matchs, excusez mais ...bof !

Plus jeune, j'ai vu jouer Pelé dans des matchs exhibition contre Reims ou le Racing au Parc. C'était un des rares joueurs capables de traverser toute une défense en laissant sur place les joueurs les uns après les autres. C'est arrivé à Menez, l'autre jour, en L 1.

On peut donc soit souhaiter un football genre prodiges du cirque de Monte Carlo avec moultes vedettes, football inter galaxies même lointaines mais, il y a peu de joueurs qui disent présent à 100 %. Les Ronaldo, Ibra, Messi, Eto'o, ça leur arrive de planter !

On peut donc donner raison à ceux qui disent ne pas pleurer sur les salaires des footballeurs et on pourrait alors se contenter de matchs avec des équipes plus modestes (c'est ce que j'appelle les matchs "genre Troyes - VA = 0 - 0 à 90 + 4" comme un certain VA - Saint-Etienne, hier soir, d'ailleurs !). Les retombées nationales d'un foot de prestige ? Elles sont inégales. Regardez par exemple les achats qataris pour le PSG, ils concernent surtout des joueurs étrangers.

En conclusion, je dirais qu'il faudrait pouvoir apprécier réellement les retombées concrètes de ces revenus du foot français sur l'économie française et la prospérité française mais c'est là une tâche ambitieuse. De surcroît, l'apparente opulence qui règne ailleurs en Europe (Angleterre, Espagne, Italie...) cache des déficits colossaux et donc des bulles spéculatives mortifères pour une économie de marché.

On terminera en disant que, même si ça fait "concierge" ou cucu, les salaires des footballeurs peuvent être considérés comme choquants lorsqu'on apprend qu'avec Bac + 3 on gagne de 400 à 500 euros / mois pour 40 h par semaine comme télé conseiller ! 2, 50 de l'heure contre près de 18 000 euros de l'heure (en comptant des semaines entraînements et match à 20 h ) pour un joueur de foot payé 1, 4 M/ mois.

Ci-dessous :La Bentley à Gignac !

OM Gignac et sa Bentley

Afficher les commentaires