Stade Rennais : Camavinga pourrait avoir du mal à s’en remettre

Stade Rennais : Edouardo Camavinga à terre. Publié le 30 novembre 2020 à 13:55

Eduardo Camavinga est en plein coup dur. Le milieu de terrain du Stade Rennais, annoncé dans le viseur des plus grands clubs européens, a marqué le coup. Les critiques commencent à se déchainer contre lui, ce qui annonce des semaines difficiles.

SRFC : ça ne va pas fort pour Camavinga

Véritable rayon de soleil du Stade Rennais la saison dernière, Eduardo Camavinga perd de sa superbe cette saison 2021 qui devait être celle de sa confirmation. La pépite tricolore brillait si fortement que de grands clubs, Liverpool et Arsenal, se sont déjà mis à le superviser. Contrairement à la rumeur répandue, le Real Madrid n’a jamais fait signe d’un quelconque intérêt pour ses services. Il n’empêche que ses prestations cette saison 2020-2021 sont moins réussies que celles de la saison précédente, ce qui provoque des critiques.

Lors du match de Ligue des champions du Stade Rennais face à Chelsea au Roazhon Park, le milieu de terrain n’a tout simplement pas été dans le coup, ce qui a envoyé une mauvaise image de lui à l’extérieur. Ce match confirme sa baisse de régime depuis son retour de blessure. Lors du match nul du SRFC face à Strasbourg, Julien Stéphan n’a pu le laisser terminer la rencontre dont il n’était pas non plus à la hauteur. Dès la 46e minute de la rencontre, Eduardo Camavinga a dû céder sa place à Léa-Siliki.

Le Stade Rennais a-t-il déjà cramé sa pépite ?

Pour Geoffroy Garétier, journaliste à Canal Plus, le joueur a peut-être déjà été cramé par le SRFC. Ce dernier sort une statistique sur son utilisation. De ses 16 ans, âge de sa révélation à ses 18 ans qu’il vient d’avoir le 10 novembre dernier, Eduardo Camavinga a disputé « 84% des matchs de Rennes toutes compétitions confondues ». Trop donc pour un joueur de son âge.

La question du moment est de savoir si le joueur du SRFC va pouvoir se sortir de cette mauvaise passe. Même si Julien Stéphan, son mentor, cherchera les voies et moyens pour le relancer, Camavinga devra faire jouer la force de son caractère qui la propulsé en équipe de France pour vite retrouver le niveau. Avec la concurrence qui fait rage, aussi bien à Rennes que chez les Blues, cette petite période de disette pourrait avoir de grosses conséquences pour lui.





Par Gary SLM